Les parkings moto n’existaient pas ou peu au milieu des années 2000. J’étais à Paris pour un stage de fin d’étude. Les 2 roues, motos et scooter se stationnaient sur les trottoirs. Il n’y avaient pas d’emplacements de parking dédiés aux motos. Aujourd’hui, on trouve même des colocations pour moto.

Cet article fait le point sur la demande de location de parking pour moto et autres 2 roues, comme les scooters. Les parkings partagés et les colocations de parkings entre particuliers pour stationner des motos ont le vent en poupe. Nous allons comprendre d’où vient cette tendance et comment tu peux te lancer dans la colocation de box ou de parking moto à Paris, Nice ou Grenoble par exemple.

La location de parking ou de box pour moto offre souvent d’excellents retours sur investissements. Le loyer pour un parking aménagé en colocation moto est augmenté de 50 % à 100 %. La location de parking et garage pour 2 roues est très rentable à condition de respecter certaines règles.

Les parkings moto se développent à cause de la saturation du trafic

Aujourd’hui, et depuis plusieurs années, des places de parking pour voitures ont été transformées en place de parking pour 2 roues. C’est tout à fait normal quand on constate le nombre croissant de personnes qui se déplacement à moto ou à scooter.

En 2012, 9 % des ménages d’Ile de France possèdent un ou plusieurs 2 roues motorisés. Les motos et scooters sont utilisés principalement pour se rendre au travail. Il est bien plus pratique et rapide de se faufiler dans les bouchons parisiens à 2 roues. Je l’ai constaté plusieurs fois lors de mes déplacements à Paris.

D’après le JDD, la saturation des réseaux routiers en Ile de France continue de s’aggraver. Les habitants s’adaptent et choisissent des modes de transport pour optimiser leurs déplacements et minimiser le temps perdus dans les bouchons.

Les différents types de parkings motos

Une fois arrivé ou revenu du travail, le 2 roues doit trouver une place de parking pour se stationner. Plusieurs choix de parkings 2 roues s’offrent au motard.

Le parking moto en surface, sur la voie publique

Il y a des places de parkings réservées aux motos en surface. Ce sont des emplacements pour deux roues, situés le long des trottoirs, comme les places de parkings pour les voitures. Les dimensions sont plus petites, format 2 roues oblige. Les 2 roues se garent perpendiculairement au trottoir et les uns à côté des autres. Il existe parfois des bornes en métal pour séparer les motos entre elles. Le motard peut alors accrocher sa moto à l’aide d’un antivol pour sécuriser son 2 roues.

Ce type d’emplacement de parking moto est de plus en plus commun dans les grandes villes comme Paris, Lyon ou Marseille. En 2018, ces emplacements sont gratuits pour le moment. D’après le Parisien du 4 février 2018, le nombre de 2 roues estimés qui circulent à Paris est de 150 000. Le nombre de places 2 roues disponible est de seulement 40 000. L’offre de stationnement est relativement faible.

La demande de parking moto n'est pas satisfaite à Paris

Les conducteurs de 2 roues font face à des amendes s’ils se stationnent sur les trottoirs. C’est ce qui est arrivé à Alexandre. Il a payé 35 € d’amende pour avoir garé son scooter sur un trottoir en bas de chez lui à Paris. C’est ce qui lui a donné l’idée d’acheter des parkings moto à Paris. Tu peux voir son interview en bas de cette page.

Le même article du Parisien nous apprend qu’une vignette est à l’étude. Contre 35 €, le motard pourra apposer cette vignette sur son 2 roues et profiter des places de stationnement en surface jusqu’alors gratuites.

Les parkings 2 roues Vinci, Q park

Pour les conducteurs de deux roues qui tiennent à leurs engins mécaniques, il existe des places de parkings réservées aux deux roues dans les parkings sous-terrains gérés par de grandes sociétés privées : Vinci, Effia, Q Park…

Face à la pénurie de parkings 2 roues sur la voie publique, les motos et scooters ont des places de parkings réservées dans les sous sols. Cette fois-ci, le stationnement est payant.

Le parking 2 roues a des dimensions adaptées à toutes les cylindrées. Il est idéalement équipé d’un système d’ancrage pour sécuriser la moto qui y stationne. Ces parkings sont souvent couverts, ce qui évite l’exposition au soleil, aux intempéries et autres problèmes.

Louer un parking 2 roues un jour

Le propriétaire du deux roues peut louer la place de parking sur une courte ou longue durée. Le prix est plus avantageux sur des durées longues mais plus cher que si le parking moto est loué à un particulier direcement. Mais si le motard se déplace pour un rendez-vous dans le quartier, alors il paiera le prix fort pour une ou deux heures de stationnement pour sa moto.

La sécurité de ce type de parking est renforcée. C’est particulièrement important car les motos sont plus vulnérables que les voitures. Les parkings motos sont souvent équipés d’un système de vidéosurveillance ou d’un gardien. C’est aussi ce qui justifie le tarif du stationnement 2 roues, en plus de la qualité de l’emplacement, souvent très bien situé par rapport aux centres attractifs d’une grande ville.

On trouve ce type de parking moto à Paris, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et toutes les grandes villes. Certaines sociétés proposent même des parkings motos à proximité des aéroports et des gares SNCF. C’est très pratique pour un motard qui veut voyager.

Le partage de parkings 2 roues entre particuliers

Je ne pouvais pas continuer cet article sans te parler des parkings mis en location par les particuliers. De nombreuses places de parkings sont occupées par leurs propriétaires. Ils garent leurs motos, scooters ou voitures sur leur propre place de parking.

Certaines personnes louent aussi les places de parkings dont ils n’ont pas besoin. Les investisseurs achètent aussi des parkings en masse pour les louer aux habitants qui en ont besoin. Le parking est ainsi partagé entre deux particuliers : l’investisseur propriétaire du parking et le locataire.

La colocation de parking moto

La plupart des parkings sont prévus pour des voitures. Les dimensions sont souvent énormes par rapport à la taille d’une moto ou d’un scooter. Certains investisseurs comme Cédric, dont l’interview est plus bas, ont eu l’idée de partager leur place de parking. Une place de parking pour être partagée entre deux, trois ou quatre deux roues selon sa taille et sa configuration.

Les propriétaires des deux roues font alors de la colocation de parking moto. En effet, ils partagent une seule place de parking à plusieurs. Les 2 roues appartiennent à plusieurs motards qui acceptent de payer un loyer plus faible en échange d’une colocation du parking pour leur moto.

Partager un parking à plusieurs motards

Pour le propriétaire du parking moto, la colocation moto est une bonne affaire. Souvent, le loyer de deux motos équivaut au loyer payé par une voiture. Une colocation de trois moto augmente le loyer et donc le rendement de 50 %. Un parking moto partagé entre quatre 2 roues double le loyer et le rendement.

La colocation de box pour moto

Dans une moindre mesure, certains motards recherchent des colocations moto dans des boxs et des garages. En effet, leur moto est alors stationnée à l’abri des regards dans un box. Le box est un espace fermé par trois murs, un plafond et une porte. L’accès à la moto est alors plus difficile.

La colocation moto en box est moins facile

Les deux roues qui partagent une colocation au sein d’un box sont plus en sécurité que dans une colocation moto sur une place de parking classique. Le coût pour le motard est plus élevé car la sécurité est meilleure, mais aussi parce que le propriétaire du box a payé le box plus cher qu’une place de parking (à emplacement équivalent).

Je constate moins de colocation de box pour moto. L’accès pour le motard est moins aisé, l’offre est plus chère et plus rare aussi. Les parkings motos en colocation se développent plus vite que les locations de garages pour moto.

La location d’un box-garage pour une moto

Pour louer un parking ou un box pour une moto, l’investisseur doit acheter une place de parking ou un box qui est propice au stationnement des deux roues. Je partage plus d’informations sur ce point ici. Le propriétaire doit alors poster une annonce pour faire savoir qu’il souhaite louer un emplacement moto dans son box, son garage ou son parking.

Les propriétaires de 2 roues intéressés appellent le propriétaire du box moto pour connaître le détail de la location du box-garage qui va héberger leur moto. Après la visite du box-garage, un contrat de colocation moto est signé. Il fixe les règles de la colocation moto, notamment comment se partage la place de parking ou le garage, où le motard peut-il stationner sa moto sur la place, le prix de location, etc, etc…

Les prix d’une location moto à Paris

Dans le centre de Paris, arrondissement 1 à 10, les prix sont les plus chers. Il faut compter entre 75 € et 100 € la place en colocation moto dans ces quartiers. Dans les arrondissements périphériques, les prix baissent aux alentours des 50 € à plus ou moins 15 € près. Le stationnement y est souvent plus aisé car l’offre de loueurs particuliers est plus grande. La concurrence fait baisser les prix.

Des prix bas attirent plus de motards et les propriétaires qui louent des parkings 2 roues à Paris font leur beurre. Pour rappel, la location d’un parking partagé entre 2 roues, scooter ou moto, s’avère entre 50 % et 100 % plus rentable que la location à une voiture.

Bien évidemment, ces loyers sont une fourchette estimative pour la location d’un stationnement moto à Paris. La location d’un garage moto à Paris sera plus cher qu’une location de parking scooter dans le même quartier parisien.

Les prix pour la location de parkings 2 roues à Paris varient d’un quartier à l’autre et raisonner par arrondissement est rarement une bonne idée. La demande locative pour parking et garage moto à Paris, Nice, Grenoble, Bordeaux ou toute autre grande ville est réelle. De plus en plus de motards acceptent de partager une place de parking ou un box pour garer leur moto. En échange, leur moto est à l’abri et le prix de la location pour leur moto est plus faible.

Partager une place de parking

Le partage des places de parkings ne s’arrête pas aux 2 roues. Il est possible d’organiser des colocation de places de parking pour des voitures. Par exemple, un particulier peut partager sa place de parking entre la nuit et le jour.

La colocation du parking fonctionne si l’automobiliste vient travailler en semaine, la journée alors que le propriétaire est parti avec sa voiture, laissant la place libre. Il reprend sa place de parking à la nuit, une fois sa journée de travail terminée.

Ce type de partage de parking côtoie aussi les colocations entre semaine et weekend. Un locataire occupe le parking en semaine, souvent pour des raisons professionnelles et un second locataire loue la place le weekend.

Je ne vois pas beaucoup d’offre pour ce type de colocation. L’organisation et le respect des horaires posent de nombreux problèmes et nuisent à la liberté des colocataires du parking. Que faire si le colocataire qui travaille a une réunion tardive et que le second colocataire veut garer sa voiture pour rentrer chez lui le soir ?

Ce simple problème d’organisation, l’offre correcte de parking en location et leur prix raisonnable font que ce type de colocation ne se développe pas beaucoup. La colocation de parking 2 roues est bien plus pratique et ne posent que peu de soucis aux locataires.

 

Cédric divise un parking pour le louer à des motos

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de te présenter Cédric. Cédric est un fidèle lecteur et participe au mastermind que j’organise tous les mois. On se côtoie depuis un an.

Il a réussi à réaliser 12 opérations hyper rentables en région parisienne en un an. Le rendement net de charges moyen de ses achats dépasse les 8 % nets.

On est en février 2016 et on se retrouve sur une des premières acquisitions faites de Cédric : une très belle place de parking où il a organisé une colocation moto à Paris.

Comment négocier un parking moto ?

C’est un emplacement de parking voiture qui est dans le 20e arrondissement, rue des Pyrénées. Cette place se trouve au -3 avec un accès par monte-charge. C’est un investissement que j’ai pu négocier net vendeur 10 900 €. J’ai fait une très très grosse négociation parce qu’il faut savoir que, le vendeur avait affiché la place de parking à 11 000 €. Ce qui était un prix qui était déjà en dessous du marché.

Investir dans un parking pour moto

J’ai réussi à grappiller 100 €  parce que le monsieur qui me l’a vendu investit directement dans des immeubles. Il avait cette place de parking à Paris depuis une petite dizaine d’années et vous vous doutez bien quand on est en capacité financière d’acheter quelques immeubles de rendement, alors pas à Paris, en province, vous pensez bien qu’une place simple de parking, ce n’est vraiment pas sa priorité. C’est pour cette raison que le prix était intéressant par rapport au marché.

Sur cette annonce,  il y avait un visuel. C’est une place qui est isolée dans le parking. Mon idée a été de booster les rendements du parking, en faisant une espèce de colocation moto.

Pourquoi pas essayer de placer trois 2 roues sur le parking qui est une petite place de stationnement pour voiture.

Le rendement explose en colocation moto

J’ai été jusqu’au bout de cette acquisition qui me revient, acte en main, à 13 500 €. Les frais de notaire pour l’achat d’un parking sont élevés car il y a des frais fixes qui sont mal amortis sur des montants autour de 10 à 20 000 €.

Ca va faire un petit trimestre que je suis propriétaire de cette place de parking moto. Aujourd’hui, j’ai trois motards en colocation qui louent leur place à 45 €. J’ai 135 € qui tombent tous les mois pour un investissement de 13 500 €.

J’ai pris un financement à 110% qui m’a permis de ne pas sortir 1 € de ma poche. Aujourd’hui, je suis sur un autofinancement. Pas tout à fait, puisque avec les charges de copropriété, le foncier, ça me coûte 6 € tous les mois.

Mais dans 12 ans, je serai… enfin, s’il n’y a pas de souci, si j’ai toujours trois motos qui louent ce parking en permanence, je serai propriétaire d’un parking en colocation moto dans le 20e arrondissement de Paris.

Pourquoi as-tu pris sur 12 ans et pas sur une durée plus courte pour 13 000 € ?

Je n’ai pas eu le choix. Nous, on a une idée. On sait exactement ce qu’on veut. La problématique, c’est ce qu’on veut n’est pas forcément toujours ce que souhaite le partenaire financier et donc, ma banque m’a dit , OK, on vous finance sur 12 ans à 110%,

J’ai négocié parce que, au départ, ils ne voulaient que sur 10 ans. J’ai réussi à grappiller 2 années supplémentaires.

Si aujourd’hui vous avez un livret A ou un type CODEVI ou un truc qui rapportent moins de 1% et que vous avez 10000 ou 15 000 € qui traînent, sortez-les. Investissez-les dans les parkings et les garages, c’est un bon investissement immobilier.

S’il n’y a pas de tréso, il n’y a pas le choix. Mais si vous avez un petit peu de tréso, vous gagnerez largement plus à investir cet argent, à le sortir de votre compte épargne machin qui vous rapporte que dalle et de l’investir dans une place de parking (en colocation moto ou non). Ce sera beaucoup plus rentable sur 10 ou 15 ans que de le laisser en place pendant 10 ans sur votre livret A : il n’y a pas photo, mais pas du tout.

Colocation parking avec trois ou quatre 2 roues

– Tu as choisi de faire une colocation de ton parking entre 3 motos, mais tu es en train de réfléchir pour louer à 4 motards ?

En repositionnant un peu différemment deux emplacements, il y a la possibilité, sans que ce soit trop contraignent pour les locataires motards, de partager la place de parking avec une 4e moto.

Aujourd’hui, je ne vais pas les perturber. Ils sont trois. ils sont là maintenant depuis un peu plus de 2 mois. Je ne vais pas commencer à les rappeler en disant qu’il va falloir se garer autrement.

Je vais patienter qu’il y en ait un qui parte et réorganiser l’espace pour intégrer un 4e colocataire.

S’il y a 4 locataires, je peux vous dire que ça devient très rentable… Je talonne de très près les rentabilités de Julien.

– Oui. Sachant que tu es à Paris, moi je suis dans la campagne…

On est déjà proche de 11 % nets de charges et ajouter une quatrième colocataire sur le parking moto augmentera le rendement net de charges à plus de 13 %

Booster le rendement grâce au stationnement de motos, c’est un truc qui n’est pas intuitif. Je suis parti à l’inconnu en faisant ça. Il y a cette prise de risque. Aujourd’hui, il est payant.

Je pense que les motos, c’est quelque chose qui est en vogue. On a du mal à se déplacer à Paris. Il manque des stationnements moto en surface, même s’ils ont fait beaucoup d’efforts car ils en ont créé de nouveaux. Ça reste des stationnements de surface.

Quand on vient de s’acheter une moto toute neuve qu’on a mis 7 ou 8000 €, on n’a pas forcément envie de la garer dehors. Il y a même des assurances qui disent, si vous êtes dehors, vous allez payer plus cher votre assurance ou nous n’assurons pas.

Quand on a une belle moto loisirs pour se faire plaisir, on n’est plus à 40 ou 45 € pour être sûr de protéger son jouet.

Quelques semaines après avoir tourné cette vidéo, un motard est parti. Cédric a loué la place pour quatre motards. Le rendement de cette simple place de parking est donc passé à 14.2% net.

Cédric a aussi transformé trois places de parkings en deux box à Villeparisis. Tu peux lire les détails de ce boxage en cliquant sur le lien.

As-tu envisagé d’acheter un parking pour le louer à des motos comme Cédric ?

Alexandre achète des parkings 2 roues à Paris pour les louer

Durant l’été 2014, je suis allé rencontrer Alexandre. Ce jeune homme de 28 ans est déjà propriétaire d’une place de parking moto dans le nord de Paris. Cette place, achetée 4500 €, est louée 45 €.

Quand il m’a dit qu’il avait trouvé trois nouvelles places de parking moto, je lui ai proposé de réaliser une interview pour qu’il partage son expérience avec toi. Alexandre n’a pas organisé de colocation entre motos. Les emplacements de parkings sont dimensionnés pour stationner uniquement des 2 roues.

Acheter un parking moto ou un parking voiture ?

J’ai le plaisir d’être avec Alexandre, dans un joli parking à Paris où il vient d’acquérir des emplacements pour moto. Tous les détails sur son investissement sont à voir dans la vidéo : quelles différences entre investir dans des parkings auto et des parkings pour motos ? Combien a-t-il dépensé ? Comment a-t-il fait pour trouver ces trois parkings 2 roues ? Pourquoi investir dans des emplacements motos ?

La principale différence entre les parkings voitures et les emplacements motos, c’est que tu as peu d’investissement de départ. C’est un investissement à la portée de tout le monde. Un parking moto, c’est comme un parking classique, tu n’as pas de risque et pas d’entretien. À Paris, il y a un grand nombre de motos et de scooters, donc tu peux louer rapidement. Ce couple rendement/risque très intéressant lui a donné envie d’investir.

La location de stationnement moto à Paris est compliquée

Pour la petite anecdote, Alexandre avait acheté un scooter et il a eu une amende de 35 euros le premier soir en le ramenant chez lui. Il s’est alors dit qu’il y avait un vrai potentiel pour la location de parkings moto à Paris.

D’ailleurs, comme la mise de départ est faible, avec 2 000 euros par emplacement dans cet immeuble du XIème il en achète 3 pour 6 000 euros. Il loue ces places de parkings à des motards entre 45 et 50 euros l’emplacement, avec les charges. Ça fait 150 euros de loyer mensuel et 1 800 euros par an pour un investissement de 6 000. En comptant les frais de notaire, ça fait à peu près 7 500 euros d’investissement pour un potentiel de 1 800 euros de loyer. C’est très bien, et Alexandre va amortir son bien en 3-4 ans.

D’autres détails sur la démarche d’Alexandre pour trouver efficacement des emplacements de parking sont à retrouver dans la vidéo.

La vidéo s’arrête quand nous rencontrons l’un des copropriétaires. Il a été intrigué de nous voir filmer dans le parking de son immeuble. Après lui avoir expliqué qu’Alexandre avait signé le compromis de vente pour ces trois parkings, nous avons appris une nouvelle information très importante.

Alexandre n’a toujours pas signé l’acte de vente à cause de cette information. Il est obligé d’attendre l’assemblée générale extraordinaire. Pour savoir ce qui s’est passé, la suite de la vidéo est disponible ici.

J’ai recontacté Alexandre pour faire un point sur ces investissement un an plus tard.

Alexandre, 29 ans, Manager commercial aux Galeries Lafayette et fondateur d’Inside Cannes, une chaine youtube avec des interviews tournées lors du festival de Cannes. J’ai comme particularité d’investir à Paris plutôt sur du parking moto pour le moment.

As-tu réinvesti dans les parkings depuis ta première interview ? Pourquoi ?

J’ai acheté un parking moto à l’été 2013. C’est un emplacement moto que je loue 45 euros par mois dans le 18ème arrondissement de Paris. La rentabilité brute est de 10%. Il était convenu que j’achète un lot de parking 2 roues à l’été 2014.  Malheureusement la complexité de ce dossier dû à un conflit entre le propriétaire et la copropriété m’a découragé d’investir dans ce lot afin d’éviter les déconvenues par la suite.

Peux-tu nous parler de ce parking moto ?

Le parking moto est situé dans le 18e arrondissement à proximité du métro Marcadet poissonnière. Je l’ai acheté 4500 Euros et je le loue 45euros par mois depuis l’été 2013. Je suis pleinement satisfait de cet investissement.

Mon objectif est de devenir rentier avec l’immobilier. Les parkings me permettent d’amorcer cet objectif avec un investissement faible dans la mesure où ma situation me permet difficilement de contracter un prêt. En contrat d’apprentissage je ne pouvais pas contracter un emprunt suffisamment conséquent auprès d’une banque. J’ai donc acheté le premier comptant et je viens d’obtenir 7000 € pour un second investissement à venir. Sans CDI et sans garant bancaire, les banques ne me prêtent pas au delà pour le moment.

Mon objectif n’est bien évidement pas encore atteint mais je compte réinvestir avant l’été 2015 sur un lot de parking moto ou voiture toujours à Paris

Quelles relations as-tu avec ton locataire ?

Relation cordialement et qualitative. Je suis payé par virement le 5 du mois et basta. Aucune problème de loyer impayé pour le moment. Mon parking est loué par le même locataire depuis le départ.

Combien de temps passes-tu à gérer ton parking chaque mois ?

0 minutes.

Quels sont les revenus bruts et nets de charges que génèrent ton parking ?

540 euros brut / an.

480 euros net / an

pour 6000 € investis

Globalement, es-tu satisfait de ton investissement dans les parkings ?

Entièrement satisfait. J’ai hâte d’augmenter ma capacité d’emprunt pour passer à un lot de parking moto ou bien voiture. En attendant, j’économise pour acheter comptant.

10% brut donc oui, c’est rentable. La banque ne m’a jamais proposé mieux et cela ne risque pas d’arriver.

Je recommande d’investir dans les parkings à celles et ceux qui veulent êtres autonomes financièrement et qui ont le goût de l’indépendance financière. Nombre de mes amis n’ont pas vu l’intérêt de mobiliser 4500 euros de fonds propres pour gagner seulement 45 euros par mois. Aujourd’hui ils déchantent et moi je m’enrichis.

Mon conseil c’est de ne pas avoir peur de commencer petit pour évoluer avec le temps. Il faut également savoir prendre des risques calculés. Si vous ne prenez pas de risques, vous ne deviendrez jamais riches avec les parkings et les garages, c’est certain.

Et si c’était à refaire, est-ce que tu recommencerais ?

Bien évidemment et de la même manière. En revanche je n’accepterai peut-être pas le notaire du vendeur pour faire jouer la concurrence et en trouver éventuellement un moins onéreux.

Merci pour tes réponses Alexandre !

Penses-tu que la location de parking et box pour moto a un bel avenir devant elle ?

    19 replies to "Colocation moto et parking partagé 2 roues et scooter"

    • vivi13

      Bonjour,
      Comment se passe la déclaration d’impots sur un parking/box partagé ? les locataires vont recevoir une taxe d’habitation chaqcun 100% ou 50% ? comment l’administration fiscale distingue çà ?
      MErci,

      • Julien

        Bonjour,

        je réserve la réponse à cette question pour les élèves de la formation Parking booster.

    • François

      Bonsoir Julien,

      Petites questions d’ordre pratique pour la location à des motos :
      – Quid des badges pour accéder au parking ? Cédric a t il demandé plusieurs badges au syndic de copropriété ou a t il « copié » un badge avec une télécommande universelle ?
      – Pour diviser sa place de parking pour faire de la location à des motos, faut il demander au préalable un accord du syndic de copropriété ?

      Merci,

      François

      • Julien

        Bonjour François,

        merci pour tes questions. Les réponses font partie de la formation Parking Booster que Cédric et moi sommes en train de créer.

    • A.L

      La rentabilité est évidemment super importante dans le choix de vos futurs investissements, toutefois il me semble important de franchir une étape supplémentaire et de parler de la VAN ou Valeur Actuelle Nette, notion qui n’est quasiment jamais abordée sur les forums et autres blogs (je vous renvoie à Wikipédia pour avoir une définition précise de cet indicateur). La VAN vous donne vue d’ensemble qui vous permet d’apprécier réellement la pertinence de votre investissement à priori, ou à posteriori (si vous avez tenu une compta précise 🙂

      Adapté à l’immobilier, cet indicateur est très concret. Il vous indique dans quel délai vous pouvez estimer pouvoir revendre, sans perte de capital votre bien ou encore à partir de quel moment, il y a en quelque sorte « enrichissement ». Dans le calcul de cet indicateur, intervient une notion à ne pas négliger que l’on appelle la valeur résiduelle : dans le cas d’un bien immobilier, il s’agit de la valeur à la revente. Vos projets peuvent évoluer et donc la revente doit être envisagée.

      Intérêt de cet outil :

      Avant de réaliser l’investissement :
      Comme indiqué plus haut, fonction des paramètres de départ que sont le prix acte en main (prix d’acquisition + frais de notaire), le coût des éventuels travaux avant mise en location et enfin le résultat net estimé par année (à déprécier au regard de l’inflation telle que vous l’estimez) sans oublier la valeur résiduelle, vous devinez alors avec plus de précisions dans quoi vous vous embarquez. La VAN se recalcule à chaque écriture comptable. Lorsque votre indicateur devient positif (strictement supérieur à zéro) vous pouvez devenir liquide, c’est à dire revendre sans perte et repartir sur une nouvelle aventure. En revanche les années durant lesquelles votre indicateur varie en territoire négatif, si vous n’êtes pas contraint à la vente et désirez «ne pas perdre», vous devrez alors patienter avant de pouvoir être liquide.

      Durant la vie de l’investissement :
      Au fil des mois et des années, votre VAN s’actualise fonction des rentrées d’argent mais également des charges (maintenance, travaux supplémentaires etc.). Les sommes évoquées sont cette fois-ci bien réelles. Votre VAN peut alors évoluer vers le positif moins rapidement que prévu (ou l’inverse pour les plus chanceux, mais ne rêvons pas !). Votre appréciation de la valeur résiduelle (valeur à la revente) pèse de tout son poids (notamment les premières années) et car elle peut varier très sensiblement, fonction de l’état du marché. Plus les années passent, les rentrées s’accumulant et et plus les données initiales (montant du projet) se font en quelque sorte oublier. Mais… rien n’est oublié ! puisque vos rentrées s’apprécient également au regard de l’inflation (que vous estimez comme vous le sentez) : plus vous avancez dans le temps, plus les rentrées (loyers constants) n’offrent pas le même pouvoir d’achat, à cause de l’inflation.

      Au final vous avez pu vous prévaloir d’un beau rendement ou d’un rendement honorable durant x années mais lorsqu’il est le moment de passer à autre chose et revendre… vous retrouvez avec une VAN tout juste à zéro !! (exemple : vous avez vendu dans un contexte baissier) et donc en dépit de ce rendement vous avez fait une opération blanche (voire négative si vous n’avez pas intégré vos impôts!!)

      Donc l’immobilier oui mais pas si simple !…. D’où la pertinence des garages et parkings dont la gestion est simple !

      • Julien

        Salut Arnaud,

        merci pour cette explication très détaillée qui va en faire réfléchir plus d’un (enfin j’espère !).

        Je te rejoins sur toute la ligne et le vrai rendement d’un investissement n’est connu qu’après la revente. En attendant, c’est un rendement sans tenir compte de l’appréciation ou dépréciation du bien.

        On retrouve les calculs de VAN dans RentaGArage 2.

    • Matthieu

      Bonjour Julien,

      Comment emprunter 13000€ sur 12 ans comme Cédric ?
      Les prêts à la consommation se sont pas aussi long normalement (60 à 72 mois max).

      S’il s’agit d’un prêt immobilier, comment Cédric a négocié ?

      Merci.

      Matthieu R.

      • Julien

        Bonjour,

        Oui, c’est un crédit immo. Il faut le demander aux banques, elles sont capables de la faire.

        On est en train de créer une formation sur la colocation moto, on répondra à cette question.

    • Selim

      Bonjour,

      Je suis sur Paris et j’envisage de réaliser la même opération que Cédric : Acheter un parking pour le diviser en place de moto.

      J’ai visité une dizaine de parkings qui pourraient être utiliser dans cet optique mais j’ai du mal à savoir si les places se loueront (vite).

      Cédric, Julien, auriez-vous des astuces, des idées pour savoir le potentiel locatif pour les motos ?

      Merci.
      Selim

      • Julien

        BOnjour Selim,

        oui, nous avons plein d’idées sur le sujet. Nous les partagerons prochainement dans une formation vidéo. Rdv début 2017.

    • seegner

      Bonjour
      J aimerais investir sur Grenoble ou bien Lyon
      Merci

    • Nicolas D

      Bonjour, j’ai un projet dans le même état d’esprit qui me trotte dans la tête depuis un moment (dans une autre grande ville), Cédric a t’il eu du mal a trouver des locataires et a t’il reçu beaucoup de demande pour
      ses place
      Pour l’instant j’hésite encore a me lancer dans les immeuble ou dans ce type de projet
      Merci pour cette vidéo

      • Julien

        Bonjour Nicolas,

        Cédric n’a pas eu de mal à louer ses parkings. Il faut juste bien analyser la demande dans le quartier où tu achètes.

        • Nicolas D

          Bonjour,
          merci Julien pour ta réponse, a par les
          annonces fictives y a t il d’autre moyen
          d’appréhender la demande a proximité du
          bien que l’on vise

    • Paulo

      Bonjour,

      J’avais visité ces parkings à Charonne. Dans la même rue j’avais été surpris de constater que devant une librairie, un emplacement sauvage servait de parking en pleine rue pour pas mal de motos.
      En posant la question à la libraire sur le fait que ces motards soient verbalisés elle m’a répondu qu’elle n’avait jamais vu les forces de l’ordre verbaliser…j’ai donc passé mon chemin très vite et n’ai pas donné suite.

      Pour moi la demande locative dans le quartier était proche de zéro pour ce type de parking.

      Peut-on savoir ce qu’il en est aujourd’hui de l’investissement d’Alexandre? Les places sont-elles louées ? À combien? Depuis quand?

      Merci beaucoup.

      • Julien

        Bonjour,

        il s’avère que le lot avait un soucis autre que celui dont tu nous fait part. Alexandre s’en est aperçu lors de notre visite. Il n’a pas donné suite.

    • sophie

      bonjour à votre super équipe

      je viens de voir une annonce pour des parking à moto.

      – 1 lot de 4 cote à cote : largeur 1,66m chacune, profondeur entre 2,0m et 2,5m

      – 1 lot de 4 cote à cote : largeur 1,15m chacune, profondeur 1,75m

      sans parler du prix , quelle est votre opinion sur la possibilité d’utilisation de ces emplacements ?
      merci pour votre réponse
      Sophie

      • Julien

        Bonjour Sophie,

        la première me semble plus utile que la seconde. Il faut tester la demande locative pour savoir si tu vas les louer rapidement !

    • jerome

      salut julien,
      bravo à alexandre pour sa bonne affaire, j’espere qu’il reussira à signer le compromis!

Comments are closed.