Faut-il épargner ? Faut-il épargner pour investir ? Pour moi, il n’y a pas de débat. Bien épargner, c’est la clé pour réussir ses investissements. Ce n’est pas si difficile pour peu de savoir comment épargner intelligemment.

Pourquoi faut-il épargner pour investir ?

Je vois quatre excellentes d’épargner pour ensuite investir ou acheter de l’immobilier, des actions en bourse ou tout simplement se faire plaisir. Je vais principalement me concentrer sur l’utilité de l’épargne pour investir dans l’immobilier puisque c’est mon dada.

L’épargne plaît aux banques

Pour investir dans l’immobilier et les parkings, tu as besoin d’emprunter de l’argent. Les montants investis sont importants et ton épargne est souvent insuffisante pour acheter le bien convoité.

Quand tu rencontres le banquier pour lui demander de l’argent, il va regarder tes comptes en banque. Si tu n’as pas ou peu épargner, alors c’est mauvais signe. Il va douter de ta capacité à rembourser l’emprunt. Pourquoi rends-tu l’argent que la banque te prête si tu ne sais pas bien épargner ton propre argent ?

Bien épargner son argent pour gagner en négociation

J’adore avoir de l’argent de côté sur mes comptes épargne. Lorsque j’achète des petits lots de parkings à 20000 ou 50000 €, je sais que j’ai l’épargne qui correspond à ma banque.

bien épargner son argent permet de bien négocier

Imagine toi dans cette situation. Tu as épargné ton argent intelligemment et bien préparer ta négociation. Tu demandes au vendeur de baisser son prix de X %. En échange, tu lui dis que tu paies cash avec ton argent épargné. Tu t’engages à renoncer à la clause suspensive d’obtention de crédit.

C’est un argument hyper puissant pour négocier. Si tu n’as pas bien épargner ton argent, alors il est difficile de prendre ce type de risque.

Faut-il épargner pour être tranquille ?

Avoir de l’argent de côté quand tu achètes un bien immobilier ou des actions apporte deux choses très importantes : une sécurité financière et la paix de l’esprit.

Si tu as épargné pour investir, tu as de l’argent pour voir venir en cas de soucis. Des travaux imprévus ou une vacance locative trop longue ne sont plus un soucis puisque tu peux faire face au crédit bancaire et aux charges.

Epargner intelligemment, c’est être tranquille et dormir sur ses deux oreilles quand les problèmes arrivent.

Comment épargner son argent, c’est apprendre à gérer son argent

Sais-tu que beaucoup de gagnants du loto ou des personnes qui reçoivent des gros héritages perdent cet argent ? C’est le rêve de beaucoup et pourtant, ils n’y sont pas préparés.

Comment gérer beaucoup d’argent intelligemment si tu n’arrives à épargner lorsque tes revenus sont faibles ou moyens ? Une gestion est plus facile à apprendre quand les revenus et les enjeux sont moindres.

Pour ces quatre bonnes raisons, je te conseille d’épargner ton argent intelligemment. Bien épargner son argent, c’est le début d’un investissement réussi.

Comment épargner intelligemment ?

Après pourquoi faut-il épargner, j’aimerais te dire comment épargner ton argent. Pour bien épargner ton argent, j’ai fait appel à Arnaud.

Arnaud est une véritable mine d’or, son blog AvenirPlusRiche aussi d’ailleurs. L’histoire d’Arnaud est commune à beaucoup d’entre nous. Nous gérons tous notre budget au jour le jour en essayant de nous faire plaisir, de rembourser nos prêts, d’acheter notre résidence principale et si possible épargner un peu. Ce n’est pas la bonne manière d’épargner intelligemment. C’est prendre le problème à l’envers !

En 2010, Arnaud a pris la décision de changer sa façon de gérer son argent ! Il a réussi à épargner jusqu’à 20 % de ses revenus de côté. C’est énorme. C’est donc pour cette raison que je l’ai invité à te parler de ce sujet. Voyons le guide !

Pepargner de manière intelligemmente s'apprendBonjour à tous et merci à Julien de me laisser la parole sur son blog.
Je me présente en quelques lignes, je m’appelle Arnaud, je suis marié, l’heureux papa de trois superbes enfants. Je travaille dans la fonction publique. Je suis également blogueur « amateur » depuis février 2011, une passion que je me suis découverte un peu par hasard. Je ne savais pas lorsque j’ai lancé ce projet que j’allais me prendre au jeu à ce point-là.

Pour rebondir sur la thématique du blog de Julien, j’ai envie de vous parler de comment et où épargner son argent. Sans bon budget, il n’y a pas d’épargne, ni de bons investissements possibles, sans budget, quand on part de rien (0 €) il est difficile d’envisager d’investir comme Julien dans des parkings.

Bien épargner son argent

Ce que vous devez avoir à l’esprit, déjà, c’est qu’un budget mal pensé ou déséquilibré aura pour conséquence votre appauvrissement. Au contraire, un budget bien ficelé aura pour conséquence de vous enrichir et d’augmenter votre épargne.

Il vous permettra de financer des projets auxquels vous n’osiez même pas penser. C’est également prévoir et vous organiser pour vous constituer ce que l’on appelle une épargne de précaution. Avoir de l’épargne, c’est particulièrement conseillé quand les fins de mois sont difficiles.

Vous pourrez identifier rapidement les fuites et les achats superflus qui vous conduisent systématiquement dans le rouge le 20 du mois. Disposer d’un budget vous permettra d’identifier vos dépenses, une fois ces dernières ciblées vous allez commencer à les réduire pour dégager de l’épargne et penser à investir (une fois votre épargne de précaution faite). Et peut-être qu’ensuite vous allez vouloir faire comme Julien et investir dans des parkings. Moi, j’ai fait un autre choix.

Un budget peut se composer de 14 rubriques et pour chacune d’entre elle, il est possible d’en réduire le coût. Toutes les dépenses que vous réduisez vont venir alimenter vos comptes épargnes. Voilà pourquoi faut-il un budget pour réussir à épargner intelligemment. Peut-être que vous ne serez pas concerné par toutes, alors ce sera autant d’argent économisé pour le moment. Quelques soient nos choix, ils ont obligatoirement une incidence sur notre budget.

méthode pour épargner son argent

1 : L’épargne se crée à partir de vos revenus, de tous vos revenus.

Il s’agit peut-être de votre salaire, de votre retraite, du Rsa, des allocations chômage, une pension d’invalidité etc.
Intégrez vos revenus immobiliers, mobiliers, vos primes, les allocations logement, l’aide personnalisé au logement, les prestations familiales, la pension alimentaire, une rente viagère … .

2 : Epargner pour éviter le recours aux crédits

En toute logique, plus on avance dans l’âge moins on doit avoir de crédit et plus on a d’épargne. Cependant, l’idéal est bien sûr de ne jamais avoir recours aux crédits. Je vous l’accorde, c’est mission impossible surtout quand l’on souhaite acheter un bien immobilier.
Avant de souscrire un crédit, ne vous emballez pas, cet argent, il faudra le rembourser et bien souvent cela coûte cher, très cher.
Cette rubrique doit vous permettre de prendre conscience que le crédit est un poids mort dans votre budget.
J’ai envie d’ajouter, que le crédit à la consommation n’a pas de place dans un budget. Il trouve un intérêt dans l’éventualité où votre budget est très bien verrouillé et qu’il ne soit pas à un taux démesuré.

3 : Votre logement

Le loyer ou le crédit que vous avez à payer est le premier poste de dépense dans un budget. Vous avez le devoir de l’honorer.
Cette charge est apparemment incompressible, et pourtant elle l’est. Un logement trop grand peut plomber votre budget et vous empêcher d’épargner, alors qu’un logement adapté dans un quartier standard aura l’avantage de ne pas augmenter considérablement ce poste de dépense.
Le savez-vous, la majorité des millionnaires vivent dans un quartier et dans une maison comme monsieur tout le monde. Avant de devenir millionnaires, ces personnes ont préféré épargner puis investir que de s’offrir une maison plus grande dans de beaux quartiers.
Tenez compte des autres charges liées au logement, le chauffage, le gaz, l’électricité, l’eau, là aussi un usage raisonné permettra de substantielles économies. Pourquoi ne pas envisager de regarder chez les opérateurs alternatifs ? Votre assurance logement : depuis combien de temps n’avez-vous pas fait le tour de la concurrence. Il y a peut-être une belle économie à réaliser pour augmenter votre épargne intelligemment.

4 : Le transport

Il est impossible de se passer de moyens de transports dans notre société. C’est le deuxième poste de dépense des français. Pourtant, là aussi il est possible d’optimiser ses dépenses.
Ne jamais acheter une voiture neuve, mais plutôt une voiture qui a entre 3 et 5 ans. La perte d’argent est nettement moins importante.
Pourquoi ne pas choisir une assurance Low-cost pour épargner son budget.
Le mieux, c’est de pouvoir s’en passer, transport en commun, vélo, marche à pied quand c’est possible.
Adaptez l’éco-conduite pour réduire votre budget carburant. Bien épargner son argent, c’est aussi y penser dans les gestes du quotidien.

Acheter ou épargner ?

5 : Epargner sur l’alimentation et les dépenses de la maison

Vous pensez que l’on ne peut pas réduire ce poste de dépense, le troisième des ménages Français, et bien vous avez tort. On peut mieux manger et moins cher, surtout en mangeant moins.

il faut choisir entre acheter et épargner
Comme tous les pays civilisés, la France connaît une augmentation des personnes en situation de surpoids ou d’obésité.
Utilisez les promotions « les vraies », les bons de réduction, achetez chez le producteur, inscrivez-vous à une Amap, c’est autant d’occasions de mieux manger et de moins manger.
Remettez-vous à la cuisine.

L’habillement peut être intégré dans cette rubrique. Là encore il est possible d’optimiser son budget en achetant de la qualité, via internet, il est possible d’acheter des marques sur des ventes privées. Nous sommes 64 % à profiter des soldes, autant continuer.
Oubliez le pressing pour vos vêtements ou alors faites-le à de rares occasions.

6 : La téléphonie, internet et la télévision

Une rubrique complexe ou la multitude des offres n’aident pas à la prise de décision.
Pourtant c’est un poste de dépenses où il est possible de faire des économies et parfois de substantiels économies. C’est un bon moyen d’épargner plus, sans faire beaucoup d’effort.
Je vous invite à faire le tour de la concurrence pour faire des économies.

Un exemple :
Le budget de notre foyer pour ce poste de dépense est de 36 € / mois (Internet, téléphonie mobile, télévision), il faut ajouter à ce budget, l’achat d’un téléphone mobile tous les trois ou quatre ans et la taxe audiovisuelle.
Ce budget n’est pas un exemple à suivre, mais il est optimisé au maximum pour ne pas dépenser un euro de trop.

7 : Les assurances

C’est un poste budgétaire déjà évoqué dans la rubrique habitation et transport.
Poste important sur lequel il est toujours possible d’agir.
Il est intéressant par contre de ne pas faire l’économie d’une assurance garantie Accident, pas besoin d’avoir une assurance surdimensionnée, mais juste avoir avec cette dernière, une tranquillité d’esprit.

Continuer d’épargner intelligemment pour investir

8 : Les impôts

Là encore, pour certains d’entre vous, il est possible d’épargner plus en bénéficiant de tous vos droits (frais réels, crédits d’impôts…). La complexité de certaines tâches ne doit pas vous freiner, le personnel des finances publiques est là pour vous aider et faire les bons choix.

S’il est difficile à réduire, il est alors plus facile de le planifier. La bonne idée peut être de mensualiser cette charge pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Pour les plus disciplinés, le mieux, c’est de mensualiser ses impôts sur un compte épargne pour capitaliser quelques intérêts. Un logement surdimensionné, aura pour conséquence de vous faire payer plus de charges mais également plus d’impôts avec la taxe foncière et la taxe d’habitation. Difficile de les éviter donc un mauvais point pour votre épargne.

9 : Dépenses de santé

La santé, votre mutuelle sont des postes de dépenses qui explosent, il faut tout faire pour les maîtriser et continuer vos efforts d’épargne.
Toujours être en possession de la carte vitale, pour ne pas avoir à avancer de l’argent à la pharmacie ou pour être remboursé plus rapidement d’un rendez-vous chez le médecin. Eviter les médecins qui pratiquent les dépassements d’honoraires, n’hésitez pas à poser la question au moment du rendez-vous.

Si vous avez de faibles ressources, peut-être avez-vous droit à la CMU, renseignez-vous auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Si vous ne pouvez prétendre à la CMU, il est possible que vous ayez droit à une aide pour votre mutuelle.

10 : Les enfants

Les enfants, un budget qui peut vite déraper. J’ai moi-même trois enfants, et je sais que sans le vouloir les dépenses peuvent exploser, (vêtements, chaussures, loisirs…), le but n’est pas de bouder notre plaisir à offrir des choses à nos enfants, mais de le faire de manière équilibrée.

Quels sont donc les postes de dépenses ? Il y a : la Baby-siter, la halte-garderie, l’assistante maternelle, la crèche, la cantine, l’argent de poche quand ils sont plus grands, une assurance-vie pour les études, les activités sportives, l’habillement etc …

Quand l’on a des enfants, la nécessité d’avoir une épargne de précaution est encore plus prégnante. Le regard que l’on peut avoir sur son budget doit donc être encore plus acéré. L’anticipation doit être au cœur des préoccupations des parents. C’est pour cela d’épargner tôt, quand ils sont jeunes ou avant leur naissance est intelligent.

11 : Equipement et entretien de la maison

Pour changer un frigo ou une machine à laver, vous devez avoir économisé, évitez les crédits pour ces achats, cela en augmentera le coût. Il peut aussi être intéressant de bénéficier d’un trois fois sans frais pour ne pas déséquilibrer votre budget. Prenez le temps de comparer avant d’acheter, ne soyez pas impatient.

Si c’est plus intéressant, commandez sur internet. Pourquoi pas regarder du côté des objets d’occasion pour soulager son budget, il est facile, avec des sites internet tel que Le Bon Coin, de faire de bonnes affaires. C’est autant d’argent économisé pour alimenter votre épargne.

Pour les travaux d’entretien de la maison, prévoyez votre budget longtemps à l’avance pour là encore ne pas être tenté de souscrire à un crédit. Faites les travaux par vous-même quand c’est possible. Si vous avez besoin d’un professionnel, il faudra faire plusieurs devis.

12 : comment épargner son argent sur les loisirs et les vacances ?

Ce poste budgétaire est important pour chacun d’entre nous, il est essentiel d’anticiper certaines de ces dépenses, surtout les vacances qui représentent bien souvent des sommes importantes.
Personnellement, les vacances doivent être incluses dans le budget pour le bien de la famille. En fonction de ses moyens bien sûr. C’est certainement l’un des postes où il est possible de faire le plus d’économies, ou de moins dépenser.
Pour le théâtre, pour le cinéma, pour les parcs d’attractions, les concerts, les Comités d’Entreprises proposent des tarifs réduits, sur internet, on arrive à dénicher de bonnes affaires (billets réduits, échanges de billets…). Les livres, les cd : Pensez aux bibliothèques, aux boutiques de livres d’occasions, aux braderies pour soulager vos finances. Les conférences : Sans dépenser d’argent, il est possible de participer à certaines d’entre elles et d’accéder à des informations importantes.

13 : où épargner son argent ?

Où épargner son argent est une rubrique qui est à mes yeux extrêmement importante. L’épargne doit se composer de trois manières : à court terme, à moyen terme (15 ans) et l’épargne pour la retraite. Dans un idéal, je pense qu’il faut épargner 20 % de ses revenus. Des économies de précautions sur un livret A ou sur un LEP, c’est très bien.

voici où tu vas pouvoir placer ton argent épargné

L’épargne de long terme doit être investie sur des produits plus risqués tel que l’assurance-vie multisupport ou un PEA, ou encore un compte titre. 80 % des Français préfèrent l’épargne complètement sécurisée, à mon sens, c’est une erreur. En s’intéressant un peu à la finance, il y a des possibilités de faire bien mieux qu’un livret A.

Julien. J’aimerais partager avec toi quelques méthodes d’épargne. Il faut d’abord remplir son épargne de précaution comme l’écrit Arnaud. C’est ce qui m’a permis de quitter Leroy Merlin pour monter mon projet de restaurant. j’avais épargné de l’argent sur mon livret A (il était rempli). Cela représente plusieurs mois de tranquillité d’esprit. C’est important quand on se lance dans un projet d’entreprise ou autre.

Ensuite, je n’ai pas touché une seule prime pendant que je travaillais chez Leroy Merlin. Les bonnes années, cela représentait entre 20 % et 25 % de salaire en plus. J’ai épargné tout cet argent sur un Plan Epargne Entreprise. C’est un excellent support à mon sens, qui affichait de belles performances dans mon cas. Attention car cette épargne n’est pas disponible à tout moment. C’est un bon endroit où épargner ton argent à moyen long terme.

Aujourd’hui, j’épargne beaucoup moins car j’investis. Je considère que mes remboursements d’emprunt sont mon épargne. A chaque mensualité de crédit, je rembourse une partie d’intérêt et une partie de capital. Le capital est de l’argent qui m’appartient. Je ne peux pas y toucher car la banque en a besoin, mais à la fin du crédit, c’est moi qui peut en profiter en revendant le bien immobilier. Un crédit d’investissement est l’un des endroits où épargner son argent. J’appelle cela de l’épargne forcée.

14 : divers

Il existe une multitude de postes budgétaires, si vous avez un animal, vous pouvez calculer ce qu’il vous coûte, et en connaissant parfaitement les tarifs des croquettes par exemple, vous pouvez saisir certaines opportunités.
Vous pouvez avoir des frais de justice pour différents soucis.

Etc…

Pour conclure :

Tenir un budget est donc un élément essentiel pour toujours connaître sa situation et par conséquent savoir ce qu’il est possible de s’acheter ou pas, d’épargner ou pas. Faire un budget, même s’il n’est pas aussi pointu, vous permettra de faire le point et enfin de vous enrichir via l’épargne.
En connaissant précisément vos dépenses vous allez enfin visualiser l’argent que vous dépensez et des choses superflues que vous achetez et surtout pour quel montant. C’est sur ce montant que vous allez agir.
Faire des économies, ce n’est pas forcément acheter son jus de fruits 15 centimes moins cher, c’est cibler les dépenses récurrentes qui ne correspondent pas à vos besoins.
Par conséquent, en incluant une épargne dans celui-ci, vous pourrez enfin envisager de faire des investissements. Ne pensez pas qu’à utiliser un livret A ou le Fond en Euro de l’assurance-vie, c’est du gaspillage, cette argent vous allez le laisser longtemps, autant prendre du risque avec, ce sera plus rémunérateur.

J’ai pour ambition d’économiser 20 % de mes revenus. Ce n’est possible que grâce à une bonne gestion et optimisation de mes recettes et de mes dépenses. Cette optimisation est possible en supprimant les petites sommes dépensées pour des cafés, des viennoiseries ou bien d’autres petits euros dépensés par ci par là et qui, à la fin du mois, peut représenter une belle somme.
J’y arrive, alors pourquoi pas vous ?

Retrouve chaque semaine Arnaud sur son Blog AvenirPlusRiche

Comment épargner pour investir selon Olivier ?

Mis à part cet article, je n’aborde pas ou peu comment épargner pour investir. Je parle souvent de l’investissement, de la gestion locative, mais jamais de comment se constituer un apport pour acheter un garage.

Olivier du blog economiser et investir maîtrise le sujet et il en profite pour t’expliquer comment épargner avant de réaliser un investissement dans un garage.

Olivier épargne intelligemment

Je m’appelle Olivier, je viens d’avoir 27 ans. Mes études relatives à l’énergie et mon emploi actuel dans une collectivité territoriale alsacienne, m’ont apporté des connaissances riches et variées sur le domaine de l’énergie et, plus particulièrement, sur sa maîtrise.

A cet intérêt viennent s’ajouter ceux relatifs aux domaines de la finance et de l’investissement qui m’ont amené très vite à rechercher, à travers divers supports (documentaires, lectures…), toutes les ressources importantes et nécessaires pour satisfaire ma curiosité et, accroître mes connaissances sur ces sujets.

Au fur et à mesure de mes découvertes, il m’est venu à l’esprit que le partage de ces connaissances avec autrui, contribuerait à enrichir non seulement les autres mais bien évidemment, moi-même, puisque la mutualisation et la confrontation des idées sont synonymes pour moi d’évolution et d’ouverture d’esprit.

C’est cette raison première qui a d’abord motivé la création de mon blog économiseretinvestir.com. Bien sûr, la raison financière relative à un profit éventuel vient compléter cette envie d’échanges, puisque l’idée d’une indépendance financière trotte dans mon esprit depuis longtemps déjà. Mon blog regroupe donc tous ces intérêts en déclinant trois thématiques liées à l’argent :

  • la finance et l’épargne au quotidien,
  • l’investissement,
  • l’énergie dans l’habitat.

J’ai investi dans l’immobilier en achetant ma résidence principale en 2010. Je souhaite aujourd’hui investir dans du locatif en achetant soit un garage, soit un appartement. Je vais vous aiguiller afin de mener au mieux un tel investissement. J’espère que cet article vous aidera dans votre démarche. Avant de commencer, un grand merci à Julien pour m’avoir laissé la parole !

Pourquoi investir dans un garage ou un parking ?

Avant de se lancer dans un projet d’investissement, 3 grands points sont à respecter, quelque soit l’investissement. Je tenterai donc de vous illustrer ces points dans cet article. Investir dans un parking ou un garage est un bon point de départ pour connaître les étapes d’une acquisition et d’une mise en location car, quelque soit l’investissement immobilier, ces étapes sont identiques.

De plus, acheter des places de parking comprend moins de risques que d’acheter un appartement. En effet, un parking ou un garage étant d’abord moins cher à l’achat, si vous faites des erreurs, vous risquerez moins « gros » que pour l’achat d’un appartement. Ensuite, le coût de la location d’un parking ou garage étant moins cher que celui d’un logement, il y a donc moins de risques d’impayés liés à un locataire.

Comment épargner pour investir ?

Tout d’abord, épargner est la priorité. Si vous avez des crédits, vous devez à tout prix les solder le plus rapidement possible et ensuite, vous constituer un matelas de sécurité appelé aussi « épargne de précaution », équivalant à environ 6 fois vos dépenses mensuelles, pour prévenir un problème éventuel tel qu’une période de chômage, une panne de voiture, de lave linge, etc. Pour faire un point sur votre épargne, vous pouvez aller consulter mon article Bilan financier, gérez-vous correctement votre budget ?, et télécharger mon fichier de gestion « Comment se porte votre épargne ? » sur mon blog.

Ce bilan effectué, vous avez désormais une vision globale de votre épargne. Vous pouvez alors commencer à vous poser les bonnes questions pour diminuer vos charges : « avons-nous toujours besoin de ce contrat ? », « avons-nous des contrats d’assurances qui se rejoignent et qui donc pourraient être supprimés au profit d’un seul ? » « Pouvons-nous économiser sur telle ou telle chose »…

Tout ceci permettra de parfaire votre éducation financière ou l’art et la technique de « se payer en premier ». Il faut se constituer une épargne, plus précisément, se constituer de l’épargne pour [s’] assurer un futur investissement ;-). Mettre de côté et donc « se payer en premier », c’est permettre la constitution et la construction de ce futur.

Compléter ses connaissances…

Dans le même temps, vous pouvez scruter le marché des garages, de votre investissement quel qu’il soit, de votre ville, de votre département, ceci pour mieux connaître les prix et les zones où il faut être… Pour cela, n’hésitez pas à « flâner » devant les vitrines des agences immobilières. Pour fignoler ses connaissances, la lecture amenant l’élargissement et l’enrichissement de celles-ci et une meilleure réflexion, le blog de Julien vous accompagnera dans ce but, ainsi que son e-Book « Réussir son investissement dans les parkings ».

Investir l’épargne constituée…

Vous devez dès à présent construire votre futur financier, en trouvant d’autres sources de revenus que celle relative à votre emploi principal. Pour réussir votre investissement dans les parkings ou garages, lisez ou relisez l’article de Julien Investir dans un garage : ce que tu dois savoir !. Pour compléter cette lecture et mettre plus particulièrement en lumière le rendement potentiel de votre bien (garage/parking ou autre), j’ai créé un Fichier de gestion « Rentabilité d’un investissement locatif » et ai explicité les définitions des trois rendements locatifs existants dans un de mes articles. Ces données vous aideront par conséquent, à calculer le rendement locatif brut, net et net net de vos différents investissements.

La bonne façon d’épargner son argent

épargne financière contrôlée

+ connaissances aiguisées

+ réflexion avisée

= (optimisation d’un) bon investissement assuré

Pour conclure, je mettrai en avant trois points essentiels qui, pour moi, déterminent en grande partie l’aboutissement positif d’un investissement :

Une bonne gestion de son épargne au quotidien, c’est assurer le contrôle de son argent entrant mais surtout, de son argent sortant, celui-ci étant plus difficile à maîtriser ;). Il s’agit donc d’anticiper ses dépenses pour éviter tout dépourvu, tout dépassement éventuel et ainsi, rendre possible toutes celles qui en valent vraiment la peine !

Alimenter ses connaissances premières au maximum par l’information de nature diverse, de provenance variée. Lire, voir, entendre, écouter, pour consolider ses connaissances, solidifier ses acquis, élargir son point de vue…, partir de la connaissance pour accéder et garantir la reconnaissance.

Stimuler sa réflexion pour mieux comprendre et mieux agir en conséquence. Affûter sa réflexion par les connaissances obtenues et par l’écoute personnelle aussi, la prise en compte de son instinct premier peut être bénéfique (bien qu’en étant toujours prudent, il peut être de bons conseils, de bon augure parfois). Prendre le temps de s’assurer que/de…, se précipiter n’est pas (forcément) gagner.

Et toi, arrives-tu à épargner intelligemment ?

 

    26 replies to "Comment épargner intelligemment pour investir ?"

    • David@plenit-finances

      Très bonne description d’un bon budget. Je met en évidence la fin de l’article :

      Comme tu le fais remarquer, un budget n’a pas vocation à nous « serrer la ceinture » mais à optimiser l’usage de notre argent pour mieux le dépenser. Un accompagnement par un coach de vie, spécialiste des finances personnelles, peut être un bon moyen de faire le point sur ces véritables aspirations pour mieux construire sa stratégie financière.

    • Business-du-jour

      Un bon article pilier, sa fait toujours du bien de le lire.

      Et sa remotive au passage, continue comme sa Julien.

    • Mr P & Mme P

      Bonjour,

      Oui faire un premier investissement permet d’optimiser les prochains en apprenant de ses erreurs. Par exemple lors de mon premier investissement en bourse, alors que j’avais déjà gagné 10%, je n’ai pas voulu vendre mes actions en pensant pouvoir faire 20%. Une semaine plus tard, l’action reperdait ses 10% de hausse. C’est un classique 🙂 !
      Maintenant à chaque fois que je fais « plus 10% » : je vends !

    • Arnaud

      Encore un article intéressant.
      Pour ma part, étant étudiant, j’ai commencé en bourse, l’accès à des crédits étant délicat : j’ai commencé avec 2000€ sur des actions à dividende, puis tous les étés je travaille énormément à l’usine (heures supplémentaires, horaires de nuit), et je renforce un peu mon PEA (j’en suis aujourd’hui à 8000€ de dépôts pour 15% de bénéfice sur 2 ans 1/2… pas optimal, mais c’est un début !).

      A présent, je compte me lancer en immobilier, peut-être avec un lot de parkings (dont j’ai parlé par mail à Julien ;)), ou bien avec un petit studio déjà loué… tout dépendra du crédit que l’on m’accordera !!!

    • MICHAUD

      Bonjour Julien
      Je vais être à la retraite dans 2 ans et je suis en train de revendre une villa ( résidence sénior ,environ 135 000E) que j’avais en location (trop de charges ! pas rentable!)pour laquelle j’ai un crédit(pendant encore 7 ans). Je veux réinvestir ce capital dans l’achat de garages à Lyon centre. Aussi je potasse ton blog et ton livre très soigneusement pour être opérationnelle le moment venu.Je n’en savais pas autant quand j’ai acheté ma villa. Ton site et ton livre sont très précieux pour moi !
      Amicalement
      Janine

      • Julien

        Bonjour Janine,

        bienvenue sur le blog. Je suis très content que le sujet des parkings t’intéresse.

        L’investissement à Lyon est un bon placement pour ton capital. Aucune perte de valeur à prévoir si tu investis dans les bons arrondissements.

        A bientôt

        Julien

      • Guillaume

        Bonjour Janine, pas étonnant que votre investissement dans les résidences seniors ne soit pas rentable. Ce genre de biens et tous les produits de défiscalisation en général ne sont rentables que pour les promoteurs qui les commercialisent !

        • Julien

          Bonjour Janine et Guillaume,

          C’est vrai que je suis toujours surpris quand je compare les prix des appartements anciens et des appartements neufs. Pourquoi une telle différence ?

          Pour rebondir sur l’idée de Guillaume, les programmes de défiscalisation, comme les supports de placement bancaires ne sont pas rentables.

          En effet, si tu confies ton argent à quelqu’un, cette personne va d’abord se payer en premier et après elle va faire son travail et te rémunérer.

          Plus ça va, et plus je préfère gérer mes investissements tout seul afin de me payer en premier.

          Julien

    • Damien

      J’en profite pour te féliciter à nouveau, Arnaud, pour ton blog vraiment très riche. Tout le monde est concerné par la gestion budgétaire, et je suis persuadé que tu as permis à beaucoup de personnes de réaliser de belles économies!

      A bientôt
      Damien

    • Alex

      Merci pour ton article.

      Par contre tu dis qu’avant d’investir il faut: « vous devez à tout prix solder [vos crédits] le plus rapidement possible ».

      Tu dis aussi avoir acheté ta RP je suppose à crédit et je pense que tu n’as pas encore remboursé ton crédit en 2-3 ans. Comment compte tu faire?

      Cette question m’intéresse car je suis dans cette situation.

    • Ludovic Baratier

      Bonjour Arnaud

      Je suis d’accord avec toi. En ce sens ton blog est très intéressant.

      T’intéresses tu aux placements à l’étranger que cela soit pour l’immobilier, la bourse ? Moi je regarde hors de France, mais pas facile de s’y retrouver et faire le bon investissement.

      Miser sur un pays comme le Brésil?

      Ludovic

    • Gwen

      Je trouve cela tres bien de faire une piqüre de rappel sur la gestion de son budget. Perso, je n’en tiens pas actuellement mais je refait une session à chaque changement de situation… ca prend moins de temps 🙂
      De plus, j’aime le concret, le palpable ce qui m’a conduit vers la création de mon blog où j’explique chaque action que je mène pour améliorer mon quotidien. Faire des économies en fait partie.

    • Arnaud

      @ Bourillon

      Le transport et plus particulièrement la voiture est l’un des postes budgétaire les plus élevé.
      Il est pourtant; comme tu l’indiques facile de le réduire de manière importante (Achat de voiture d’occasion de 3 ou 4 ans plutôt qu’une neuve, achat sans crédit…).

    • Ludovic Baratier

      Bonjour

      Ce type de blog comme avenir plus riche est vraiment intéressant à lire car cela permet de prendre conscience de certaines choses et de se discipliner

      Ludovic

      • Arnaud

        @ Ludovic

        Merci pour ton commentaire, la discipline est extrêmement importante quand l’on souhaite devenir indépendant financièrement.
        Il faut une certaine rigueur dans son budget et une réelle stratégie (pas toujours facile à tenir) dans ses investissements.

    • Rocky

      Très très bon article, un bon rappel des bases sur les différents postes de dépenses au quotidien à absolument suivre et améliorer.

      Comme tu le sais, je porte une importance aux économies aux quotidiens, c’est d’ailleurs pour cela que je tiens mon blog.

      Je tiens donc à rajouter qu’il faut aussi se focalisé sur ces autres points :
      – Les services bancaires (passer par un service de banque en ligne).
      – Côté loisir on pensera à billetreduc.com pour le théâtre et sortie.
      – Happy hour et les cartes fidélités (ce serait bien d’avoir une seule carte de fidélité magnétique qui regrouperait toutes les enseignes).
      – Occuper son temps dans les transports et au travail pour se former/cultiver.
      – Amener sa gamelle au boulot.
      – Mutualiser les achats, négocier pendant ses vacances et en général.

      etc.
      ps : si toi ou Arnaud souhaiteriez communiquer sur mon site, ce serait avec plaisir.

      • Arnaud

        @ Rocky

        Merci pour l’article et pour les précisions que tu apportes.

        Comme toi, je suis sur une banque en ligne, que du bonheur, plus de frais, carte bleue gratuite, etc…, j’en parle souvent sur mon blog pour motiver les lecteurs à passer le cap. Les 100 € économisés servent à mes investissements et non pas à engraisser mon banquier.

    • BOURILLON

      Bonjour, actuellement je fais des économies grâce aux transports en commun pour aller au boulot avec le pass Navigo, d’autant plus que le week-end c’est dé-zoné. J’ai une voiture mais je l’utilise que pour faire les courses et les loisirs.

    • Le Self Made Man

      Salut Arnaud, ton article résume assez bien l’utilité d’avoir un budget.
      Pour ma part la première fois que j’ai fait un budget, j’ai été très surpris des dépenses inutiles que je faisais, cela concernait surtout les loisirs, l’alimentation, mon abonnement téléphonique et les transports. Je me suis rendu compte que j’avais la possibilité en minimisants mes achats futiles et en dépensant mieux(j’ai par exemple changé mon opérateur mobile et j’utilise maintenant le métro) d’économiser une quantité non négligeable d’argent. Je suis encore assez jeune mais je réussi ainsi à mettre de côté chaque année entre 1000 et 1500 euros ! Et je n’ai que 21 ans.

      • Arnaud

        @ Self made man

        Tu le soulignes, effectivement, un budget permet de supprimer de nombreuses dépenses inutiles et d’en réduire d’autres.

        Une fois qu’il est mis en place, que tu arrive à dégager 20 % d’épargne, le système devient autonome, il n’y a plus besoin d’être hyper rigoureux, tu connais toutes tes dépenses et tu sais que tu as minimiser toutes les charges fixes.
        Ces 20 % te permettent d’investir et de t’enrichir, sur 20 ans les revenus de ton épargne peuvent t’apporter un sérieux revenu complémentaire.

        A bientôt,
        Arnaud

    • alexandre

      Hello Julien

      Excellent article. Beaucoup de gens se posent des questions sur la façon de monter un capital de départ…En fait, cela n’est pas si compliqué que cela et ne demande que deux choses : cerner ses besoins essentiels et savoir négocier. Ce qu’il y a de magique dans le domaine des finances personnelles, c’est qu’elles peuvent toujours être améliorées.
      Félicitations pour l’audience de ton blog, mais je suis sûr que tu peux faire mieux encore 😉

      @ bientôt

      • Julien

        Bonjour Alexandre,

        Les finances personnelles sont quelque chose qui mériterait d’être enseigné à l’école en complément des mathématiques.
        Merci pour ton soutien Alex ! Tu verras que le mois de novembre sera pas mal 😉

        Julien

    • Wilfried Boulet

      De très bon concepts que l’on devrait enseigner à l’école 🙂

      Personnellement mes finances sont déjà saines,il ne me reste plus qu’à trouver un emploi (je viens de finir mes études ) pour pouvoir épargner en conséquence et pouvoir investir,je projette aussi d’acheter un ou plusieurs parking pour m’habituer aux transactions immobilières dans un premier temps 🙂

    • Olivier G

      Bonjour,

      @Anewg, merci à toi pour le compliment sur la démarche et bien sûr tu es le bienvenu sur mon blog, je serais content de partager avec toi sur nos thématiques.

      @Julien, merci pour l’article invité 😉

      A bientôt

    • Anewg@moins-cest-mieux.com

      Je vois que nous nous ressemblons beaucoup! La démarche est saine et le premier point devrait etre suivi par tous…Je vais aller voir ton blog de ce pas.

      • Julien

        Bonjour,

        Je suis certain que la démarche d’Olivier est la bonne pour débuter à s’enrichir doucement mais sûrement !

Comments are closed.