Sélectionner ses locataires pour éviter les mauvaises surprises

Sélectionner ses locataires pour éviter les mauvaises surprises

As-tu déjà été confronté à un mauvais locataire ?

Et bien voilà, c’est fait. J’ai eu mon premier locataire indélicat dans mon immeuble.

C’est un locataire qui me paraissait très bien au premier abord

Mais j’ai bien retenu la leçon !
Je te donne quelques petits conseils pour éviter les mauvais locataires

Comment sélectionnes-tu tes locataires ?

As-tu une astuce à partager ?

11 Comments

  • ludwig Lemercier

    Reply Reply 19 juillet 2017

    Pour ma part je passe une annonce sur leboncoin sans numero de telephone et juste mon mail. Quand la personne semble interessee je lui envoye le dossier avec tous les documents demandes. En general les gens indelicats n ont pas le courage de remplir le dossier et fournir toutes les pieces demandees. Si elles trainent a rendre ce dossier la sélection est deja faite. Et bien souvent les mauvais ne donnent meme plus de nouvelles a la receptiob du dossier de location… cela ne garantit pas a 100% mais cela élimine une partie des indelicats…

    • Julien

      Reply Reply 24 juillet 2017

      Bonjour,

      très bonne idée ce dossier ! Je le fais après les visites, mais avec une forte demande, autant le faire avant 🙂

  • Vincent

    Reply Reply 19 juillet 2017

    Du coup, c’est quoi ton conseil pour éviter le mauvais locataire. Parce que « Je les sentais pas » c’est assez subjectif.
    Je reste sur ma faim.

    • Julien

      Reply Reply 24 juillet 2017

      Bonjour,

      j’utilise la méthode de ludwig. Voir son commentaire

  • PERROT

    Reply Reply 18 juillet 2017

    Bonjour,
    J’ai eu beaucoup de soucis au niveau du ménage avec les locataires. C’est très difficile de trouver quelqu’un de respectueux.
    J’integre au bail une clause de forfait de 100€ de ménage si celui-ci n’est pas fait. À cela s’ajoute les frais qui en découle, comme les peintures…
    je loue un appartement en coloc et pour la 1er fois, j’impose dés septembre une femme de ménage qui viendra 2heures tous les 15jours pour les salles de bain et cuisine. Il est précisé qu’elle ne range pas, c’est aux locataires de ranger et faire sa vaisselle… avant qu’elle n’arrive.. sachant que s’ils ne jouent pas le jeu. Elle aura plus d’heure qui seront facturé dans les charges bien sûr. À voir comment cela va fonctionner. Mais ça me permettra d’avoir un œil sur le logement toute l’année.
    Pour les logements individuels je n’ai pas encore de solutions, sauf téléphoner aux anciens propriétaires. Mais quand ce sont des jeunes, ils viennent souvent de chez leurs parents. Donc c’est au feeling..

    • Julien

      Reply Reply 24 juillet 2017

      Bonjour,

      bien vu la femme de ménage inclue dans les charges, tu me diras si c’est efficace à ton goût !

  • Elsy

    Reply Reply 18 juillet 2017

    Bouh quelle horreur ! Merci d’avoir partagé ton expérience, ça remet les pendules à l’heure.

  • Hughes

    Reply Reply 18 juillet 2017

    Mais Julien, ce n’était pas un locataire indélicat ! Ou tu as voulu nous faire mousser cet article ? Un locataire indélicat, il te laisse une belle ardoise, genre des notes d’eau à 400€/mois pendant six mois, ou bien il ne te paye plus le loyer, ou bien il te bousille l’appart et s’enfuit. Bref, tu as eu un petit souci et c’est très bien d’en retenir la leçon. Mais sache que ce n’est RIEN à côté d’une grosse ardoise. La caution est faite pour ça et si les dégâts peuvent être payés par la caution, il n’y a rien de grave. Ce que je veux dire par là, c’est que si ton locataire peut entièrement assumer ses conneries, tout va bien, c’est lui qui subit son indélicatesse.

    Ce qui m’étonne, c’est que tu loues pour trois mois. C’est surtout ça, la leçon à retenir : ne pas louer pour des courtes périodes (ou bien en location saisonnière, mais c’est autre chose). Un bail d’un an minimum est souhaitable, sinon, tu as trop de roulement et ton appart se détériore à vitesse grand V. Ou alors tu augmente fortement les prix en cas de bail à 6 mois, voire trois mois.

    Pour te prémunir des bêtises dans le genre que tu as vécues, je te conseille de faire un état des lieux à frais partagés avec un expert. Chez moi, ça coûte une centaine d’euros chacun, pour un studio (à l’entrée et pareil pour la sortie, sauf si tu estimes que c’est ok). C’est cher, mais je peux te dire que tu t’y retrouves ! Moi, c’est fini, terminé, les états des lieux « à l’amiable », parce que tu y perds toujours.

    Demande une preuve de revenu aussi, copie de la carte d’identité, caution des parents si c’est un étudiant. Allez, je te donne un truc que j’aurais dû employer plus souvent, mais de la mort qui tue, pour savoir si ton locataire est soigneux : tu vas signer le bail chez lui. Et là, tu vois tout de suite dans quel état il va laisser son appart. Tu en profites pour lui demander (avant) le tél de son proprio. S’il y en a un qui saura te dire comment il est en tant que locataire, c’est bien lui.

    Le principe, c’est : quand on n’a rien à cacher, on a plus de chance d’être clean. On a généralement un quart d’heure pour juger un locataire potentiel, donc au moindre doute, c’est NON ! Il ne faut jamais se précipiter sur le premier venu, parce que des fois ça peut te coûter très très cher. Et je sais de quoi je parle.

    Allez, ne t’en fais pas pour celui-là, c’était juste un petit coup de semonce, mais pas bien grave du tout, je t’assure, il y a bien pire.

    • Julien

      Reply Reply 24 juillet 2017

      Bonjour,

      tu as raison, c’est un moindre mal et je me doute que des grosses ardoises existent. Je pense que le terme indélicat est assez proche de la réalité, sans être trop dramatique !

      Merci en tout cas pour le partage de ton expérience. Bonne idée d’aller voir chez lui pour signer le bail, c’est un petit tour de main sympa.

  • Kinsella

    Reply Reply 18 juillet 2017

    Bonjour Julien, je peux te dire que ton aventure avec ton locataire est embêtante, mais très limitée. En effet, depuis des années que je loue, j’ai eu toute sorte de situations, à commencer par des gens qui avaient l’air très bien ou « trop bien » et qui ne payaient plus au bout de 3 mois. Impossible de les contacter, ils se coupent du monde et ne rėpondent plus à aucune sollicitation de leur propriétaire. J’ai dû faire appel à un huissier avec frais de tribunal qui sont restés à ma charge (ils ont juste payéles loyers dû en liquide sur la table de l’huissier) Ceci pour un 4 pièces à Mulhouse avec les charges de chauffage que nous avons dû payer de notre propre poche au Syndic pendant un an)
    Ensuite, à Paris, j’ai eu une locataire qui buvait et qui a tâché tous les murs après que je les aie fait repeindre par une entreprise. Une autre, après, a signé tous les papiers du bail et est restée 2 jours prétendant que les WC ne fonctionnaient pas (alors qu’à l’état des lieux, pas de problème), elle voulait le remboursement de tous ses acomptes et est allée au tribunal d’instance!
    Depuis, j’ai fait appel à une agence qui gère ce bien à Paris, j’y laisse 8% du loyer, mais j’ai l’esprit plus tranquille.
    L’imagination des locataires est infinie pour ne pas payer (oubli du loyer, les virements ne marchent pas, mauvaise foi, le ménage de sortie devient alors un détail….)
    Depuis, j’ai achetė 3 parkings dans le 12ème arrondissement de Paris, mais je les gère moi-même, c’est plus facile et moins risqué qu’un appartement, comme tu le sais. Cdt.

    • Julien

      Reply Reply 24 juillet 2017

      Bonjour Françoise,

      ah la la, les galères que tu as traversées… Je ne souhaite à personne de les vivre.

      Vive les parkings 🙂

Leave A Response

* Denotes Required Field