Quel placement pour ton argent disponible à court terme ?

Ou placer son argent disponible ?

Comme tu le sais, je suis propriétaire de 54 garages à l’heure actuelle. Mais un jour, je vais être amené à revendre ces garages. Il y a un point que je n’ai pas abordé sur mon blog et qui va être traité aujourd’hui. Une fois la vente terminée, tu te retrouves avec une somme importante : Quel est le meilleur placement pour cet argent disponible à court terme ?

Pour répondre à cette question, j’ai invité Phil du blog Culture financière.

Suivez l’artiste !

quel placement pour ton argent à court termeChez les investisseurs, une interrogation intervient fréquemment entre la vente d’un bien et l’achat du suivant : où placer cet argent à court terme ?

Selon le type de bien qui a été vendu, l’investisseur se retrouve avec une somme pouvant aller de quelques milliers d’euros (pour un parking) à plusieurs centaines de milliers d’euros (pour un appartement situé dans une grande ville).

Avec le temps qui passe, l’argent perd peu à peu de la valeur à cause d’un phénomène bien connu : l’inflation. Sur l’année 2012, l’inflation a été estimée à 2% en moyenne. Ainsi, si on raisonne en pouvoir d’achat, un capital de 100 000€ acquis en janvier 2012 ne vaudrait plus que 98 000€ d’ici fin décembre de la même année.

Etant donné que la recherche du bien suivant peut prendre un certain temps, de quelques jours à quelques mois, il serait judicieux de placer son capital disponible afin qu’il génère des intérêts et qu’il conserve si possible au minimum le même pouvoir d’achat.

Afin de trouver un placement adapté à cet argent dans le court terme, il faut commencer par définir quelques critères : on a besoin d’un placement avec un rendement supérieur à l’inflation, dont le capital est immédiatement disponible (non bloqué) et garanti. Pourquoi garanti ? Etant donné que la durée de placement est relativement courte, il est fortement recommandé de ne pas prendre de risques avec le capital. Il serait dommageable d’en perdre une partie car on a été trop gourmand.

Ainsi, je vais vous exposer 3 placements que je trouve intéressant pour cette situation.

L’assurance vie ayant 8 ans d’âge est un bon placement

Même si beaucoup de gens l’ignore, l’argent n’est jamais bloqué sur un contrat d’assurance vie, et il est possible de le retirer à tout instant. Cependant, si le contrat est récent, les intérêts générés seront fortement taxés !

En effet, plus un contrat d’assurance vie est ancien, plus sa fiscalité est douce. Après 8 ans d’âge, la fiscalité de l’assurance vie est optimale : il est possible de ne payer que les cotisations sociales (15,5% en 2013) sur les intérêts générés (si l’on respecte l’abattement de 9200€ pour un foyer).

Puisque l’on cherche un placement garanti pour ton argent à court terme, il faudra se restreindre au seul fonds garanti en capital par les contrats : le fonds euros. En 2012, les meilleurs fonds euros ont réussi à servir 4% d’intérêts net frais de gestion. Cotisations sociales déduites, on arrive à environ 3,4% net.

A mon sens, c’est le meilleur rendement possible avec les critères suivants : sans risques et avec une disponibilité “immédiate” du capital (comptez tout de même entre 2 semaines et un mois pour retirer vos fonds selon l’assureur).

Enfin, si le fonds euros de votre contrat offre une faible rentabilité (<3% net frais de gestion), voire comporte des frais de versements, je vous conseille d’éviter ce placement.

Opter pour les super-livrets si vous êtes faiblement imposés

Vous n’avez pas d’assurance vie performante ayant 8 ans d’âge ? Alors peut-être alors que les super-livrets soient faits pour vous.

Le principe est le même que les livrets classiques : on dépose son argent, il génère des intérêts sans risques, et on peut le retirer comme on le souhaite. Les plafonds des super-livrets sont généralement élevés : ainsi, on peut y placer des sommes importantes (>100 000€). Cependant, ces livrets sont fortement fiscalisés : il faut payer les cotisations sociales plus l’impôt sur le revenu sur les intérêts générés.

Actuellement, ces livrets offrent généralement une rémunération assez faible d’environ 2% brut par an : ce n’est pas vraiment intéressant puisque le rendement est brut et qu’une fois la fiscalité déduite, il existe de grandes chances que le rendement net soit inférieur à l’inflation.

Cependant, si vous pouvez profiter d’offres promotionnelles qui permettent de rémunérer l’épargne à hauteur de 5% brut (pour les meilleurs livrets), alors il pourrait être intéressant de placer son capital sur ce type de support.

Faites tout de même bien vos calculs puisque si vous êtes fortement imposés, l’impôt sur le revenu risque de “grignoter” une bonne partie des intérêts générés.

Une fois, la période promotionnelle terminée, il est généralement préférable de placer ailleurs son argent à court terme.

Les livrets défiscalisés sont corrects pour ton argent disponible

Enfin, il reste toujours l’alternative des livrets classiques dits défiscalisés : livret A, livret développement durable voire livret jeune (si vous y avez accès).

Certes, ils ont deux défauts majeurs :
– les taux d’intérêt sont proches de l’inflation
– les plafonds de ces livrets sont relativement bas (22 950€ pour le livret A et 12 000€ pour le LDD)

Mais ils ont le gros avantage d’être simple à utiliser et surtout net d’impôts : ici, pas de cotisations sociales, ni d’impôts sur le revenu. A mon avis, c’est toujours mieux que de laisser son argent dormir sur un compte non rémunéré…

placement argent court terme

Merci à tous m’avoir lu et si vous avez envie d’améliorer votre culture financière, n’hésitez pas à venir faire un tour sur mon site.

 


4 Comments

  • Quentin

    Reply Reply 25 mars 2013

    Qu’est ce que ton invité penses des compte à termes sur quelques mois ?

    • Phil

      Reply Reply 28 mars 2013

      Bonjour Quentin,

      Le problème des CAT réside dans le fait que l’on « bloque » l’argent pour une durée déterminée, par exemple 3 mois. Si l’on doit débloquer le capital par anticipation, on a des pénalités et au final, on n’a pas gagné grand chose. A mon sens, les CAT ne sont pas assez flexibles sauf si vous estimez que durant X mois vous pouvez bloquer votre argent.

      Attention également à leur fiscalité qui est aussi forte que celle des super-livrets.

      Cordialement,
      Phil

  • Marc

    Reply Reply 25 mars 2013

    Bonjour Julien et Phil,

    Merci pour cet article invité bien sympa 🙂

    On tire plusieurs enseignements, ouvrir une assurance vie le plus tôt possible (prendre date), ne pas hésiter à courir après les promo des supers livrets car plusieurs banques font des promos à 5% pendant quelques mois, fuir à tout prix les supports non rémunéré.

    Je dirais que le mieux serait de panaché, pour bénéficier de la non imposition sur les retraits d’assurance vie jusqu’au plafond, de la souplesse des livrets défiscalisés jusqu’au plafond en rajoutant le LEP à la liste si vous êtes éligible, et le reste sur des supers livrets. Qu’en penses-vous ?

    A bientôt,
    Marc.

    • Phil

      Reply Reply 28 mars 2013

      Bonjour Marc,

      Le panachage entre plusieurs supports est effectivement une bonne solution, en privilégiant bien entendu les placements les plus avantageux selon votre situation.

      Bonne journée,
      Phil

Leave A Response

* Denotes Required Field