Match : investissement dans les parkings ou SCPI

Comment investir avec une SCPI?

Dans le cadre de ma formation de conseiller en gestion de patrimoine, nous n’avons pas encore parlé des SCPI. Ce sigle signifie : Société Civile de Placement Immobilier.

Sur parkinggarage.fr, parmi mes élèves, certains ont investi dans ce type de support. Les rendements nets proposés varient entre 3 % et 6 %. Pourquoi ne pas jeter un oeil sur ce type de support et le comparer à mon domaine de prédilection : les parkings ?

SCPI et parkings : la même classe d’actif

Que tu achètes des parkings ou des parts de SCPI, tu achètes de l’immobilier. On ne peut pas parler d’actifs financiers comme des actions ou des obligations. Quand tu investis dans une SCPI, tu deviens propriétaire d’une partie d’une société dont le patrimoine est majoritairement constitué d’immobilier.

Le marché immobilier fonctionne par cycles. Les parkings et l’immobilier détenu par les SCPI seront affectés par ces cycles. Les SCPI peuvent détenir différents types d’immobilier : des bureaux, des locaux commerciaux, des parkings… et à différents endroits. Selon la composition de la SCPI, sa tendance à suivre le cycle sera plus ou moins forte, tout comme tes parkings détenus en direct.

Sélectionner le meilleur actif

Avant d’investir, je ne peux que te conseiller de te former dans les deux domaines. Investir dans un parking ou dans une SCPI n’est pas facile. L’investisseur doit atteindre un niveau de compréhension élevé pour ne pas se tromper.

Les compétences pour choisir le meilleur parking ou la meilleure SCPI sont différentes. Le rendement offert par un ou plusieurs parkings est souvent meilleur qu’une SCPI. Mais comme tout investissement, il faut le mettre en relation avec le risque qu’il supporte.

Le couple rendement/risque des parkings et SCPI

Le risque semble moindre chez les SCPI. Ce type de société acquiert des locaux à divers emplacements, ce qui assure donc la diversification géographique. Les types de locaux peuvent aussi être variés, c’est un autre type de diversification.

Dans les parkings, les emplacements peuvent être aussi éloignés les uns des autres, mais c’est à l’investisseur de faire le travail. Pour diversifier mon patrimoine, j’ai acquis un immeuble de rapport pour ne pas rester uniquement exposé au « risque parking ».

Le rendement est procuré par les loyers et les gains en capitaux. Les SCPI, comme les parkings, offrent les deux. La perte de loyer, comme en capital, est possible dans les deux cas.

Ce qui me freine clairement pour investir dans les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, c’est le manque de contrôle que je peux exercer dedans. Je dois me fier entièrement aux équipes de la SCPI. Ils contrôlent les achats et la gestion.

La gestion des SCPI et des parkings

La gestion des SCPI est très passive pour l’investisseur, contrairement aux parkings. Ceci dit, contre rémunération, tu peux déléguer la gestion des parkings à une agence immobilière.

Quoiqu’il en soit, sélectionner des parkings me semble plus compliqué et plus long que la sélection d’une SCPI. Le choix paraît aussi plus simple.

Pour la revente, la cession des parts de Société Civile de Placement Immobilier a gêné quelques uns de mes lecteurs. Ils ont été bloqués pour revendre leurs parts, faute de trouver des acheteurs.

Le raisonnement est le même pour les parkings, mais le marché secondaire est plus ouvert et moins spécialisé que pour les SCPI.

Bonne chasse aux parkings et aux SCPI


Leave A Response

* Denotes Required Field