Qu’est ce qui t’a donné envie d’investir dans les garages ?

Je m’appelle Richard, j’ai 25 ans. J’habite dans le Pas-de-Calais. Titulaire d’un BTSA technico-commercial, je fait actuellement une formation en assistant de manager.

Ce qui m’a donné envie d’investir est la liberté financière. Sans démesure, j’aimerais un jour pourvoir vivre de mes investissements immobiliers. Bien avant moi et comme d’autres, je ne souhaite pas me lever et travailler pour un patron toute ma vie. J’ai le besoin de créer et d’entreprendre.

Investir dans les garages était pour moi le moyen de prendre l’immobilier en main, de vivre les différentes étapes d’un investissement au travers d’un risque réduit grâce à un petit montant d’achat.

Comment as-tu débuté tes recherches ?

J’ai débuté mes recherches de garages sur les principaux sites de ventes « le bon coin, Se loger, paru vendu » j’ai également regardé les journaux locaux et les magazines locaux (city magazine, notaire magazine).

J’ai souvent était confronté à des annonces incomplètes, périmées ou mal renseignées. La difficulté à joindre les vendeurs ou les non-réponses ont été des freins aux recherches.

Pour surmonter les difficultés, je me suis armé de patience. J’ai effectué des recherches de mon côté, étudié les prix de ventes des différents secteurs.

Peux-tu décrire ton investissement dans les garages ?

J’ai été amené à rechercher les garages tant convoités pendant plusieurs mois. Je ne souhaitais pas me précipiter. J’ai commencé à regarder en septembre 2016 sans savoir comment financer quoi que ce soit. J’en ai parlé à mes parents, ils voulaient bien se porter caution pour un prêt étudiant. Les fonds ont été débloqués en novembre. Tous les jours je regardais les nouvelles annonces immobilières. Il y avait un lot de 3 garages à Béthune pour 13500 €. J’y ai longtemps réfléchi parce qu’au travers des photos, il fallait changer les portes. Je me suis décidé à visiter au mois de mars. Deux garages étaient fermés par des cadenas et je n’ai pas pu les visiter.

Après avoir fait mon repérage de la ville toutes les zone sont payantes, je me suis donc donné du temps pour réfléchir. En avril, j’ai fait une proposition à 10500 € et l’agent immobilier m’a fait de grands yeux, mais a transmis la proposition. Nous avons finis la négociation à 12500 € frais d’agence inclus.

Au total :

  • 9500 € achat des 3 garages
  • 3000 € frais d’agence
  • 1286 € frais de notaire.

Total intermédiaire de 13786 €

  • 150 € achat des 3 portes
  • 50 € de matériel divers

Coût de revient final : 13986 €

Au moment de signer chez le notaire, il m’a demander combien de voitures je possédais. Je lui ai répondu une seule, surpris, il m’a dit pourquoi trois garage alors ?

Quel rendement pour ton investissement immobilier ?

Les charges sont les suivantes :

  • 292 € / an assurance Axa
  • 125 € / taxe foncière
  •   51 € / mois de remboursement bancaire

J’ai emprunté 17 000€  au taux de 1,45%. Je paierai 51,70€ assurance comprise en début de remboursement pendant 3 ans, après le montant et la durée seront modulable entre 4 ans, 10 ans ou 20 ans. Le choix se fera en fonction de mes revenus.

Revenu mensuel : 45 €, 45 € et 50 € soit un total de 140 € par mois.

Rentabilité brut 140 x 12 / 13986  = 12 %

Rentabilité nette de charges (1680 – 1038) / 13986 = 4,6 %

Mieux qu’un livret A !

La rentabilité n’est pas exceptionnelle, mais je suis content de mon investissement. La rentabilité se fera plus grande à la revente.

Comment se passe la gestion de tes garages ?

Après signature et dans les jours qui ont suivi j’ai coupé les cadenas. A ma plus grande surprise, l’un était rempli d’affaires de brocantes et le second était rempli d’une centaine de pneus coupés.

Après avoir tout débarrassé, sur juillet et août j’ai changé les portes. J’ai mis les annonces sur le bon coin à la mi-août, et début septembre j’avais deux locataires. Le troisième est arrivé dans la foulée. J’ai des locataires bons payeurs, mais ils préfèrent payer en liquide, donc je dois faire la route à chaque fois. Mes garages étant à 20 kilomètres de chez moi.

Et l’avenir ?

Concernant l’avenir, j’ai faim d’immobilier. J’aimerais en vendre un ou deux d’ici peu après avoir fait une dalle de béton et changer la toiture. J’aimerais investir dans un petit appartement. Ou si je travaille d’ici là, je me servirais de cette somme pour investir dans un immeuble.

Choisir un conseil parmi tout ceux que je pourrais donner est assez difficile car tous tes lecteurs sont différents. Néanmoins, ce que je peux leur dire est de se créer un petit processus personnalisé. J’entends par là, une suite logique d’actions et de recherches cohérentes afin de se faciliter la vie à toutes les étapes.

Enfin, il y a une philosophie à laquelle il faut s’adonner, remplacer toutes vos questions commençant avec des pourquoi… ? Par des questions avec des comment… ?

 

Si tu as aimé cette interview, tu peux lire celle de Franck qui a acheté cinq garages à quelques kilomètres de ceux de Richard.

 

 

    1 Response to "Richard investit dans trois garages"

    • Ben

      Salut,
      En effet les photos n’étaient pas encourageantes et tu ne pouvais pas voir 2 garages sur 3.
      J’aimerai savoir comment tu as choisis l’emplacement et ce qui t’as décidé à investir précisément dans ses garages.
      Le précédent propriétaire avait 2 garages inutilisés alors qu’il autait pu en tirer un revenu. Ou alors il n’a jamais réussit a trouver de locataire.
      Pourtant tu as pu louer les 3 rapidement. C’est top mais j’aimerai en savoir plus.
      Merci pour ta réponse.

Comments are closed.