Pour moi, devenir rentier n’est pas un objectif. C’est un moyen de prendre quelques mois chaque année pour réaliser les projets du moment.

Combien d’achats immobiliers te faut-il pour être rentier ?

 

Définition du terme rentier

Selon le dictionnaire Larousse en ligne, un rentier est une

  • personne qui perçoit une ou des rentes.
  • personne qui vit sans travailler de ses seuls revenus.

On va se mettre d’accord sur la définition du terme « rentier ». Etre rentier, pour moi, c’est gagner suffisamment d’argent pour vivre en travaillant pas ou très peu .

Les rentiers les plus nombreux sont les retraités. La définition de rentier du larousse colle bien aux retraités. Ce sont des personnes qui perçoivent une rente. Cette rente est versée par une caisse de retraite. L’Etat est garant et organise le système même si le système des retraites est financièrement indépendant de l’Etat. C’est un débat, mais les retraites (cotisation et rentes) ne sont pas versées et payées directement par l’Etat.

Les chefs entreprises qui ont vendu leur boîte et qui ne souhaitent plus travailler sont rentiers. Ils ne sont rentiers que s’ils ont transformé le capital tiré de la vente de l’entreprise en une source de revenu régulière qui leur permet d’assurer ses besoins quotidiens.

Etre rentier, c’est aussi se faire plaisir. Pour moi, c’est dans la définition, dans le sens même du mot rentier. Si tu es rentier et que tes rentes te servent juste à survivre, alors tu n’es pas rentier pour moi. La rente que tu reçois doit être suffisante pour kiffer ta vie. Quelque soit tes hobbys, tes plaisirs, tes challenges, la rente doit te permettre de les assouvir.

 

L’argent est-il tabou en France ?

Voici un extrait de l’émission Flash Talk, diffusée sur LCP et France O. Tu peux retrouver l’émission complète ici.

Les français se considèrent riches à partir de 5 000 € de revenus mensuels ou 500 000 € de patrimoine.

Les études montrent que l’argent ne fait pas le bonheur. Une rolex ou un yacht n’apportent pas de bonheur. L’argent augmente le bonheur quand il achète du temps libre et permet d’habiter proche de son lieu de travail ou de profiter des services d’une femme de ménage.

Regarde la vidéo pour découvrir comment je gagne chaque mois.

 

Le rentier heureux

J’ai choisi de te parler d’argent et de bonheur en répondant à la question : les gens riches sont-ils plus heureux ? Tu connais sans doute la maxime : « L’argent ne fait pas le bonheur. » Je ne suis pas d’accord avec elle. Je pense que l’argent rend heureux mais qu’il peut aussi nous pourrir la vie.

Comme je ne suis pas le mieux placé pour répondre à cette question sur le bonheur, j’ai fait appel à Daniel Gilbert qui est chercheur en psychologie à Havard. Dans une vidéo publiée sur la plateforme TED, il explique que sa mère lui a dit qu’il faut trois choses pour être heureux :

  • Trouve un bon travail,
  • Marie-toi,
  • Fais des enfants.

Les rentiers et gens riches sont-ils plus heureux vu par les psychologues ?

Nous allons nous intéresser au rapport entre le travail et le bonheur puisque la plupart des gens gagnent la majorité de leurs revenus de leur travail. Daniel Kahneman et Angus Deaton ont étudié la relation entre les revenus et le bonheur quotidien. C’est grâce à eux que nous allons répondre à notre question : les gens riches et les rentiers sont-ils plus heureux ?

Les gens riches (dans le top 10 % des meilleurs revenus français ou américains) sont plus heureux que les personnes plus modestes. Par contre, les gens super riches ne sont pas beaucoup plus heureux que les gens riches. La frontière est estimée à 5000 € de revenu mensuel. Au delà, l’apport en bonheur de chaque euro gagné est limité. Rien à voir avec les premiers euros que tu gagnes et qui t’apportent un maximum de bonheur.

Les gens riches ou les rentiers devraient ou pourraient limiter leurs revenus à 5000 € par mois puisqu’au delà, le gain en bonheur n’est pas évident. Ce que les deux chercheurs ont trouvé, c’est que gagner plus d’argent augmente l’impression d’avoir réussi sa vie. Une personne riche qui gagne 15000 € par mois sera un petit plus heureuse qu’une personne qui gagne 5000 €, mais elle aura le sentiment d’avoir bien mieux réussi sa vie.

Pour finir, voici les 7 attitudes pour apportent du bonheur selon une étude publiée par Shigehiro Oishi et Edward Diener en 2007.

1. Ils s’entourent de gens heureux

2. Ils cultivent la résilience

3. Ils agissent pour être heureux

4. Ils sont dans le don

5. Ils voient le bon côté des choses

6. Ils savent débrancher

7. Ils s’ouvrent à la spiritualité

Un conseil de lecture pour finir en plus des auteurs cités sur cette page : Laurent Gounelle

 

Comment devenir rentier immobilier ?

Nous allons nous intéresser au fait de devenir rentier avec l’immobilier. Nous écartons les retraités et les autres rentiers.

Personnellement, je n’ai pas envie de devenir rentier et d’arrêter de travailler. Pourquoi ? Parce que j’adore mon travail. Comme disait Confucius : choisis un travail que tu aimes et tu n’auras plus besoin de travailler un seul jour de ta vie.

J’ai travaillé pendant 6 ans en tant que salarié. Arrêter de travailler alors était plutôt attractif. Aujourd’hui, je ne ressens pas le besoin de travailler.

Pourquoi investir dans l’immobilier si ce n’est pour devenir rentier ?

Pourquoi est-ce que je me crée des revenus passifs via l’investissement immobilier ?

Ce n’est pas pour devenir rentier et ni pour arrêter de travailler. Je recherche un sentiment de sécurité financière. Je sais que je n’ai pas qu’une seule source de revenus.

Mon blog est une source de revenus. Je fais aussi un peu de conseil en marketing. J’ai mes investissements immobiliers. J’aime bien m’intéresser à différentes choses, travailler plusieurs activités et varier les plaisirs.

Une rente immobilière me permet d’être en sécurité. Si un projet se casse la gueule, j’ai la possibilité de me rattraper sur d’autres projets, d’autres activités.

Je veux devenir rentier immobilier parce que j’ai besoin de temps. Depuis quelques années, j’ai besoin de trois ou quatre mois sans travailler pour poursuivre mes projets. Je n’ai pas besoin de plus. Je n’ai pas besoin de m’arrêter 9 mois.

Dans la réalité, 3 ou 4 mois, c’est largement suffisant. En 2016, c’était exclusivement pour des vacances. Nous avons voyagé en Inde, au Vietnam, en Croatie avec ma femme. Nous sommes partis quelques semaines par-ci, par-là avec des copains, au ski, etc.

2017 était une année de travail. J’ai pris 4 mois pour obtenir mon diplôme de conseiller en gestion de patrimoine à la Fac d’Angers.

2018, c’est la naissance de mon fils, mon premier enfant, Thomas. J’ai passé 3 mois à m’occuper de lui. Je n’ai pas fait que ça, mais ça a été mon activité principale. C’est cool pour moi de pouvoir faire ça.

Qu’est-ce qui te motive pour devenir rentier ou rentière ?

Pourquoi je te raconte tout ça ? C’est parce que, avant de devenir rentier, il faut savoir déjà pourquoi tu veux devenir rentier ou rentière.

  • Est-ce pour travailler moins ?
  • Est-ce pour te la couler douce ?
  • Est-ce pour voyager ?
  • Est-ce  pour quitter ton boulot ?
  • Est-ce pour une sécurité quand tu montes ton entreprise ?

Il y a plein de motivations. Ta motivation principale aura forcément une influence sur la réponse à la question combien d’achats immobiliers il faut pour devenir rentier ?

 

Clique sur la bannière pour profiter de RentaSCI et Rentier immobilier

Es-tu en phase d’être rentier ? Veux-tu le devenir ?

En cette période de vacances, j’ai dû répondre à cette question : où seras-tu dans 10 ans ?
La dernière fois , cette question m’a été posée lors d’un entretien chez Leroy Merlin, il y a 10 ans !

Ma réponse m’a paru stupide et j’y ai réfléchi à plusieurs reprises après coup.

Voici ce que j’ai répondu et comment je l’interprète.

Quelle est la journée idéale qui te rend heureux ?

    1 Response to "Combien d’achats immobiliers faut-il pour devenir rentier ?"

    • Yves mesmentors.fr

      Bonjour,

      C’est pas très marketing ce que je vais dire mais dans certains cas il y a des gens qui vivent sans travailler, sans avoir un gros patrimoine (moins de 30 000 €), sans revenus passifs. Souvent ces personnes font le choix de voyager à pied pendant des années et de pratiquer le bushraft ou de compter sur la générosité des habitants. personnellement, je dépense beaucoup moins quand je suis en vacances car je suis nomade et je dors dehors été comme hiver. Mes seules dépenses sont l’essence, la nourriture et parfois quelques sorties (musée, cinéma,…)

Leave a Reply

Your email address will not be published.