Rentabilité d’un garage en location

Un garage est un placement rentable. La location d’un garage peut rapporter jusqu’à 20 % en rentabilité brute. Cet article traite principalement de la rentabilité pour la location de garages et boxes. Le calcul de la rentabilité d’un parking est expliqué ici. Parler de rentabilité ou de rendement suppose de connaître un minimum de vocabulaire financier. Nous allons définir ensemble les termes employés les banquiers, les agents immobiliers et les investisseurs.

La rentabilité d’un garage

le rendement dans un investissement immobilier locatif dans un garage

Si tu as un livret A en 2012, tu sais que sa rentabilité est de 2,25 % par an. Cela veut dire que si tu as 100 € sur ton livret A, la banque te donne, ou plutôt te rémunère 2,25 € par an . En immobilier, la question de la rentabilité des garages est la même : si j’achète un bien 100 €, combien cela va-t-il me rapporter ?

Prenons un exemple : je veux acheter un lot de garages pour le louer. Je paie ce lot de garages 120 000 € (c’est le montant de mon investissement). J’espère louer ce bien pour un loyer de 1000 € par mois, ou 12 000 € par an. Ces loyers sont des rentrées d’argent, aussi appelées revenu locatif, parce que ce sont des revenus qui proviennent de la location. 12 000 € de loyers par an divisé par 120 000 € d’investissement multiplié par 100 = 10 % de rentabilité. La rentabilité pour la location de ce lot de garages ou son rendement est de 10 % par an.

La rendement ou la rentabilité, c’est un pourcentage pour comparer plusieurs investissements entre eux, et savoir lequel rapporte le plus d’argent. Pour cela, le calcul prend en compte les revenus locatifs (loyers) et le montant de l’investissement qui a permis de les générer.

Rentabilité locative = revenus locatifs annuels /montant investi

Autre exemple, j’achète un lot de box garages 30 000 € et ils me rapportent 6 000 € par an. La rentabilite des garages en location est alors de 6 000 € / 30 000 € * 100 = 20 %.

Pour bien investir dans l’immobilier, il faut connaître ces mathématiques de base. Si tu as le choix entre acheter le lot de garages à 30 000 € et ce lot de garages à 120 000 €, lequel choisis-tu ?

Comme moi, tu choisis d’investir dans un garage car le rendement locatif est bien meilleur.

Calculer la rentabilité de la location du garage avant d’investir

Dans la réalité, la rentabilité pour la location d’un garage box est souvent meilleure que celle d’un appartement. Les parkings font partie des placements immobiliers les plus rentables. Tu peux lire l’article sur les 13 bonnes raisons d’investir dans un parking plutôt qu’un appartement si tu veux.

Le calcul de la rentabilité pour une place de parking ou un garage en location est le même. Il te suffit de connaître le montant du loyer, de le multiplier par 12 mois, et de diviser par le coût de l’investissement. Tu obtiens ainsi la rentabilité locative brute de ta place de parking. C’est le taux que les agents immobiliers te communiquent.

Malheureusement, ce taux n’est pas fiable car il ne prend en compte que les rentrées d’argent (les loyers). Mais tu vas devoir payer l’entretien du box, l’électricité, le syndic… Rends toi sur la page suivante pour calculer la rentabilité nette de ton parking.

 

Tous les calculs de rentabilité en 5 minutes chrono !

 

6 Comments

  • Loïc

    Reply Reply 23 avril 2013

    Bonjour,

    Bien souvent on compare la rentabilité entre un produit bancaire et un investissement immobilier. Cette rentabilité calculée est basée sur un montant que l’on aurait déjà en poche, or acheter un bien immobilier, que ce soit un lot de parkings ou un appartement, peut difficilement se faire au comptant. L’octroi d’un prêt est nécessaire et change la donne.

    Acheter un bien au comptant n’est pas forcément une bonne option même si l’on a l’argent à disposition sur son compte. En effet, avec un prêt bancaire, la possibilité d’être en déficit foncier permet de réduire son imposition sur les années du crédit, et le remboursement des échéances est en partie couverte par les locations.
    De plus, un bien acheté 200 000 €, avec un crédit sur 15 ans à un taux de 3% brut donnerait un remboursement de pratiquement 1400€/mois => difficilement réalisable pour la très grande majorité des Français, mais cette somme peut être prise en charge en grande partie par les locations (en plusieurs parkings est l’idéal pour répartir le risque).
    Prenons l’exemple (tout en brut) d’une somme de loyers représentant 80% d’un remboursement de crédit de 1400€/mois, cela donnerait 1120€ de loyers et un effort personnel de 280€/mois, ce qui est déjà plus admissible pour obtenir un bien qui au bout des 15 ans vous permet d’être à la tête d’un bien de 200000€ pour réellement 50400€ versés (280*12*15), soit finalement quasiment le montant des intérêts d’emprunt pour la banque !
    Au bout des 15 ans, la revente de ce bien est-elle encore intéressante ? En effet il y a l’impôt sur la plus-value !! Maintenant, il faut conserver 30 ans un bien pour ne pas être imposable.
    Au bout des 15 ans c’est aussi des loyers qui vont continuer de tomber, on ne parle plus de rentabilité mais d’une rente qui s’ajoute à votre salaire.

    Loïc.

    • Julien

      Reply Reply 3 mai 2013

      Bonjour Loïc,

      je te rejoins dans ton analyse. La rentabilité se lit sur du long terme, et l’emprunt permet d’investir alors que l’on n’a pas l’argent en poche.

      L’investissement locatif est très intéressant car il permet de faire rembourser l’emprunt par le locataire.

      pour la taxation des plus value, elle a changé l’année passée mais ne concerne pas les biens achetés il y a plus d’un an.

      Julien

  • Mike

    Reply Reply 13 décembre 2012

    Bonjour,

    C’est peut être une question bête mais je me demande comment on peut calculer la rentabilité d’un parking ou un garage sans savoir précisément le coût des loyers. Et comment vous estimez le coût de ces loyers.
    Par exemple en regardant des annonces sur internet êtes vous capable de dénicher une bonne affaire?

    • Julien

      Reply Reply 14 décembre 2012

      Bonjour,
      j’utilise trois méthodes pour connaître les loyers.
      Elles reposent toutes sur internet.
      Le tout est de bien connaître son affaire et d’avoir un peu d’expérience et de la méthode

      Julien

  • xa

    Reply Reply 11 juillet 2012

    Bonjour,

    De passage rapide en venant du blog de Ludovic …
    « La rendement ou la rentabilité, c’est un pourcentage pour comparer plusieurs investissements entre eux, et savoir lequel rapporte le plus d’argent. »

    Pour préciser, en immo on distingue, en général, deux notions différentes.

    La première, le rendement, est le rapport entre les revenus issus du bien et la valeur immédiate du bien. Au départ, on considérera la valeur du bien comme étant le cout total d’acquisition.

    Pourquoi inclure les frais ? Imaginons un placement dont le gestionnaire prend, de base, 50% du montant investi. Si j’investis 10k, 5k sont réellement placés, et 5k vont dans la poche de ce gestionnaire. Ensuite, je percois 1k par an. Mon rendement est-il de 20% ou de 10% ?

    Ici, la réponse est évidente. C’est la même en immobilier : on calcule par rapport au montant global dépensé dans l’opération.

    Il faut aussi comprendre que le rendement évolue avec le temps, du fait de la valorisation des biens.

    Ex : un bien acquis 10k en 1950. Le loue-t-on au loyer de 1950 ou au loyer de 2012 ? Alors pourquoi comparer le loyer de 2012 au montant investi en 1950 ???

    La deuxième notion est la rentabilité. Je ne vais pas entrer dans les calculs barbares, mais en gros, la rentabilité (raccourci pour rentabilité interne) considère non seulement les loyers, mais aussi la valorisation du patrimoine et le loyer de l’argent.

    Pour schématiser la différence, une résidence secondaire a un rendement nul, mais une rentabilité qui dépendra de sa valorisation in fine.

    Il faut distinguer les deux notions pour savoir ce que l’on compare. Le rendement s’intéresse aux revenus directs. La rentabilité, à la durée de l’opération.

    Pour finir, la comparaison de ces indicateurs ne suffit pas.

    Ex : vous avez 10k. et le choix entre un placement à 20% limité à 1000 euros sur 3 ans, et un autre placement à 8% mais nécessitant 10k minimum sur 8 ans. Dans les deux cas, vous récupérez au final le double de votre placement.

    Quel est le plus intéressant ?
    cas 1 : rendement 20%, renta 42%, résultat pur : + 1600 euros sur 3 ans.
    cas 2 : rendment 8%, renta 15%, résultat pur : +16400 euros sur 8 ans.

    On voit ici pourquoi comparer un rendement ou une rentabilité ne suffit pas. Et encore, on n’a pas encore parlé des pertes d’opportunités.

    Bienvenue dans le monde de l’investissement 🙂

    • admin

      Reply Reply 13 juillet 2012

      Bonjour,

      je partage bien sûr toutes tes réflexions. Merci d’enrichir cet article avec des notions de finance un peu plus complexes que celles que je vulgarise ici.

      1. Il faut bien inclure les frais de notaires, d’agence etc etc dans le montant total d’investissement pour calculer la rentabilité du projet d’investissement.

      2. La Valeur Actuelle Nette(VAN) est une formule qui prend en compte l’évolution de la valeur de l’argent dans le temps. En effet, 1€ aujourd’hui, n’aura pas la même valeur dans un an (inflation). De même que le bien acheté va prendre ou perdre de la valeur. Cette formule permet de mesurer la valeur future réelle d’un investissement.

      3. Le Taux de Rentabilité Interne (TRI) est un calcul complexe pour évaluer plusieurs investissements entre eux.

      Je ne rentre pas dans les détails. Je ferai peut-être un article sur ces deux ratios intéressants.

      Les articles sur la rentabilité de ce site sont amplement suffisants pour envisager d’investir dans des parkings ou des garages.

      Merci pour tes enrichissements.

      Julien

Leave A Response

* Denotes Required Field