Acheter du temps avec de l’argent ?

J’ai la chance d’échanger avec des dizaines de lecteurs toutes les semaines. Je réponds personnellement à chacun d’entre vous. C’est une source d’idées infinie qui force à l’échange et aux réflexions.

Début 2014, j’ai reçu cet email :

« Bonjour Julien,
Je suis tes aventures depuis plusieurs mois avec grand plaisir car je souhaitais investir dans un parking.
avant toute chose, le premier constat que j’ai fait est le suivant :
Ce n’est pas si simple et surtout il faut y consacrer du temps.
Du temps que je n’ai pas…. Travail de dingue, les enfants etc.
En bref, mi mars j’ai mon assurance vie qui se débloque et j’aimerais bien investir car mon placement ne me rapporte que 2,85 %
mais reste mon problème de temps… Au moins pour lire tes précieux conseils ! »

Nous avons donc engagé une conversation sur le thème du temps. Je m’étais dit que j’écrirai un jour un billet sur le sujet. Un an plus tard, le voilà !

Le temps chez Leroy Merlin

J’ai travaillé comme chef de secteur chez Leroy Merlin pendant 4 ans. J’avais la responsabilité d’une équipe de 10 personnes qui réalisait plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires par an.

Ce travail me prenait 40 à 45 heures par semaine en moyenne. Nous travaillions presque tous les samedis, donc les weekends de deux jours étaient rares. La contrepartie intéressante était un salaire intéressant. Mais je n’avais pas le temps de le dépenser.

Le samedi soir, il m’arrivait de m’endormir sur le canapé de mes amis car j’étais fatigué. Les contraintes imposées par ce travail étaient fortes et je manquais de temps.

Ma perception d’alors était que l’argent me permettait d’acheter du temps. Lorsque j’ai voyagé en Chine, je ne me suis pas posé la question du billet d’avion. Faut-il gagner 12 heures de trajet en payant 200 € de plus ? N’ayant que deux semaines et demi de congés, je n’allais pas sacrifier ces douze heures pour une économie de 200 €.

L’argent permet aussi d’acheter du bon temps. Il est agréable de manger dans un bon restaurant, de voyager, de se faire masser… Voici comment je percevais les choses alors. J’étais content de cette situation, faute de trouver mieux ou de savoir quoi faire pour changer.

Mais lorsque nous travaillons, notre temps est limité. Même l’argent ne peut faire quelque chose contre cela. Pour la plupart, nous échangeons notre temps et nos compétences contre un salaire. Une heure de travail égale une heure de salaire. Plus nos compétences sont précieuses et plus notre salaire augmente.

Time is running out

(nous manquons de temps)

Time out est le titre d’un film dont l’acteur principal est Justin Timberlake. Je ne vais pas faire la revue cinématographique de ce film, je te rassure (même en période d’Oscars et de Césars ;-)). Mais l’idée du scénariste est intéressante.

Tu connais l’expression : « le temps, c’est de l’argent ». Dans ce film, cette maxime devient réelle. Chacun a un compteur au poignet avec le temps qui lui reste (à dépenser mais aussi à vivre). Ce temps permet d’acheter de la nourriture ou d’autres biens et services, c’est la monnaie unique. Les travailleurs reçoivent du temps à la fin de leur journée de labeur.

Seulement voilà, chaque personne dont le compteur temps arrive à zéro meurt. Des bandits volent le temps de leurs victimes, qui décèdent une fois leur compteur à zéro.

Chez leroy merlin, je pensais que le temps était de l’argent, mais que l’argent était aussi du temps. Avec le recul, ce n’est pas tout à fait vrai. L’argent ne permet pas souvent d’acheter du temps. Chaque minute qui s’écoule est perdue et personne ne peut la revivre. A l’inverse, un euro de perdu peut toujours être regagné.

Je crois que la valeur du temps (surtout dans notre vie moderne) a une importance croissante. Pourquoi ? Parce que le temps devient rare ! La rareté fait (en partie) la valeur. Moins tu as de temps et plus celui-ci a de valeur pour toi !

Se libérer du temps

J’ai déjà parlé du livre la semaine de quatre heures. Tu peux lire mon article sur ce livre en cliquant ici. L’idée centrale du livre est de casser l’équation suivante :

une heure de travail = une heure de salaire

Si tous tes revenus proviennent d’une seule source, à savoir ton travail, alors arrêter de travailler signifie la fin de tes revenus. Si tu prends une journée sans solde, alors tu diminues ton salaire.

Tu as besoin d’argent pour vivre et donc d’une source de revenu.

Les retraités n’ont pas ce problème. Ils ont travaillé pendant 40 ans et profitent de leur pension. La pension retraite n’est rien d’autre qu’une rente à vie. Les revenus des retraités ne sont pas (plus) liés à leur travail.

De mon côté, j’ai aussi laissé de côté l’équation une heure de travail contre une heure de salaire. Je préfère l’équation suivante :

un actif = des revenus

Investir dans l’immobilier ou dans ce blog me permet de générer des revenus qui n’ont rien à voir avec mon temps de travail. Cette idée est très importante car elle peut te permettre de gagner du temps. Les revenus ne dépendent plus du temps passé à travailler (moins qu’un travail classique) mais des capitaux investis.

Imagine que dans dix ans, l’immobilier te rapporte l’équivalent de 20 % de ton salaire. Cela veut dire que tu peux te permettre de travailler un jour de moins par semaine. Ce jour pourra être consacré à tes enfants, tes parents, tes loisirs…

Pourquoi écrire cet article aujourd’hui ?

Si j’ai écrit cet article un an après en avoir eu l’idée, c’est parce que j’ai reçu d’autres emails qui posaient la question du temps. Les auteurs me disaient tous qu’ils auraient adoré participer à l’atelier Parking le super Créneau, mais que leur emploi du temps ne leur permettait pas. D’autres sont bloqués par la distance de leur domicile jusqu’à Paris.

Toutes ces contraintes n’existent pas avec les formations à distance en vidéo ! Pas de salle à louer, pas besoin de réserver sa journée ou de se déplacer. Bien sûr, on perd en convivialité et en échange, car rien ne remplace les échanges en face à face. Mais il existe aujourd’hui le téléphone et les vidéoconférences pour compenser.

Pour te permettre de suivre la formation sans te déplacer de chez toi, sans bloquer une date dans ton agenda, j’ai débloqué les inscriptions de la formation Parking le super Créneau en vidéo. Il s’agit d’une vente flash de quatre jours.

Comme ce n’était pas prévu, j’ai ressorti des cartons l’offre promotionnelle de noël qui avait beaucoup plu. Tu peux prendre connaissance de cette offre dès maintenant. Les inscriptions se terminent jeudi soir.

Et toi, est-ce que tu manques de temps ? Comment fais-tu pour en avoir plus ?

13 Comments

  • lofficial

    Reply Reply 5 avril 2016

    Pour vous faire part de mon expérience j’ai eu bcp d’immobilier,et actuellement je me tourne vers les parkings car la raison est de ne plus avoir à rénover!
    Mon dernier achat Paris signature de la vente 16h location du parking 18h
    Maintenant le bouquin de Julien m’intéresse car j’ai envi d’aller plus loin.

  • Raphaël

    Reply Reply 13 mars 2015

    Le film Time Out est une vraie tuerie ! Et je suis complétement d’accord avec toi, il faut se dégager du temps au maximum et même se libérer de cette contrainte et cela passe indéniablement par l’investissement et création de business selon moi ! Courage à tous ! 🙂

  • Erik Bobbink

    Reply Reply 8 mars 2015

    Bonjour Julien,

    Le rendement des parkings étant intéressant et générateur de cash à court terme, que penses-tu de financer des achats en

    Je serai curieux d’avoir ta vision sur un fonds immobilier mi-viager, mi-parking.

    Bien à toi,

    Erik Bobbink

  • David

    Reply Reply 7 mars 2015

    Un des gros reproche que je fais au film est justement d’être incomplet.
    Le temps permet d’avoir de l’agent, mais l’inverse c’est pas vrai.
    Ainsi, avec du temps, on peux obtenir de l’argent.
    Par contre, on a beau avoir tout l’argent du monde, on ne pourra pas obtenir de temps supplémentaire.

    Donc le temps est la valeur la plus précieuse au monde!

  • Didier-Fabrice

    Reply Reply 27 février 2015

    Bonjour Julien,

    Article intéressant mais qu’il convient de nuancer un peu :

    – pour une activité salariée on a quand même la chance dans nos sociétés que le revenu n’est pas exclusivement lié au travail effectif. Ainsi nous avons le droit à des congés payés, à une protection sociale qui nous permet de continuer à percevoir au moins une partie des revenus lorsqu’on est en arrêt maladie ou encore lors d’un licenciement on touche pendant un temps les allocations chommage…

    – pour certains investissements la rénumération n’est pas exclusivement celle du capital. Par exemple pour un investissement immobilier il faut assurer la gestion locative, effectuer les travaux … Soit directement soit en faisant sous-traiter mais faire faire c’est aussi du travail. Toi qui a géré des équipes je ne pense pas que tu me contrediras. La différence est surtout psychologique puisqu’au lieu de travailler pour la famille Mulliez tu travailles pour ton unique bénéfice. Ainsi au lieu de la formule «générer des revenus qui n’ont rien à voir avec mon temps de travail» il serait plus judicieux de parler de revenus qui sont beaucoup moins corrélés au temps de travail effectif car si tu ne travailles plus du tout les revenus cesseront (par exemple tu ne fais pas visiter les biens tu ne trouvera pas de locataire).
    Seuls certains revenus sont totalement passifs une fois l’investissement effectué ex SCPI, assurance vie, action achetée pour percevoir les dividendes. Là il s’agit uniquement de revenus du capital puisque le travail est entièrement délégué (au gestionnaire ou à l’entreprise dont tu es devenu l’actionnaire)
    Mais il n’y a pas de miracle les revenus sont toujours issus de la rencontre du capital et du travail seules les doses de chacun de ces composants varient en fonction de l’activité.
    Par exemple pour ton blog le capital peut se limiter au nom de domaine et à l’hébergement puis il faut beaucoup d’huile de coude (ou de jus de cerveau) pour écrire des articles qui apporteront une audience qui finalement sera monétisée. A contrario pour les lots de garages il faudra plus de capital et un petit peu de travail (passer des annonces, conduire les visites, gérer les locataires…).

  • benoit

    Reply Reply 24 février 2015

    un ami veut me mettre en relation avec un vendeur de 8 garages box fermés avec portes basculante, mais ils sont en bois!!!
    structure en bois et séparation en bois autoclave avec toit en fibrociment .
    Il y a une bonne rentabilité qui s’emblerait au dessus de 10%,mais je n’ai pas tout les éléments .
    Quand penses tu?

    • Julien

      Reply Reply 25 février 2015

      Bonjour,

      je ne peux pas t’aider sans avoir plus d’éléments. Contacte moi par email pour ce type de sujet.

  • Nicolas

    Reply Reply 24 février 2015

    Bonsoir,

    J’aime bien ton idée d’article. Après, si l’on veut creuser un peu plus il faut se tourner vers des aspects plus philosophiques :). Je suis d’accord avec Laurent. J’ai acheté mon parking début février. Je n’ai pas eu trop le temps de m’occuper de la recherche de locataires. J’ai tout de même pris le temps de rédiger un contrat de bail, des annonces sur plusieurs site, j’ai imprimé des annonces, je suis allé sur place pour les distribuer. Ces actions m’ont pris des heures voire des jours entiers.

    Au début, je ne voulais pas passer par une agence, pour ne pas faire baisser mon rendement. Mais après n’avoir eu que très peu de retours, j’ai été légèrement découragé (au bout d’une semaine). Juste à côté de l’emplacement j’ai trouvé l’agence d’un passionné de l’immobilier. Il m’a donné pleins de conseils (coup de chance), m’a encouragé dans mes futurs investissements et m’a dit que j’avais fait une excellente affaire avec ce premier bien. Il m’a même proposé de me contacter si jamais il avait des parking intéressant à vendre…

    J’ai mis le parking en gestion locative samedi 14 février. Le samedi 21 il m’appelle pour me dire qu’il a trouvé des locataires. J’ai signé le mandat et le contrat de location ce midi. Alors oui j’ai dépensé 110 € pour la recherche de locataire et je vais payer 7,2% C.C sur le loyer chaque mois (à peine 8 €) mais au moins je n’ai rien à faire pour cette modique somme :-).

    Sinon, quand on est un employé, même sans enfants je confirme que c’est pas facile de se trouver du temps pour aller visiter des parkings surtout lorsque l’on passe par des agences et à Paris. Pour ma part, je vais visiter sur mes heures de déjeuner (je ne prends pas le temps de manger) ou bien après le travail en courant dans les transports en communs pour arriver au dernier RDV vers 19h…

    Ce que je recommande -> se prendre du temps (2-3 jours de RTT par si par là) pendant les périodes scolaires pour aller faire un maximum de visites. Les gens sont en vacances et il n’y a pas un chat dans les agences.

    C’est de cette manière que j’ai trouvé mon parking en août 2014 ;-).

  • jerome

    Reply Reply 24 février 2015

    salut je suis aussi d’accord avec vous deux!ai lu le livre de tim ferris »la semaine de 4 h » cela ma donner une sacré claque.
    on peut gere son affaire du monde entier grace à internet ou investir dans l’immobilier!
    à bientôt
    Jérôme

  • Laurent THERRY

    Reply Reply 24 février 2015

    Bonjour Julien , excellente idée d’article !

    je ne suis juste pas d’accord avec une affirmation :
    « Mais lorsque nous travaillons, notre temps est limité. Même l’argent ne peut faire quelque chose contre cela.  »
    L’argent bien employé peut multiplier tes actions de travail !
    exemple : Des gens a qui tu sous-traites/délègues certaines taches a l’aide de process/procédures bien définies te permettent d’accomplir énormément de choses dans les 24 heures imparties 🙂

    Au plaisir de te lire,

    Laurent

  • francois

    Reply Reply 23 février 2015

    je pense que le temps que l’on a, est celui que l’on se donne…
    j’aime bien la cuisine autant pour manger que pour la faire
    le copains me disent qu’il faut du temps pour cuisiner et je leur répond que je ne regarde que très peu la télévision et donc j’ai du temps pour être en cuisine
    je pense que c’est un choix mais aussi une question de
    priorité..
    je pense que pour les garages c’est la même chose :diminuez votre temps devant la télévision et vous aurez du temps pour chercher ou vous occuper de garages…
    je reconnais c’est un peu simpliste comme raisonnement mais çà marche
    à bientôt

    • Julien

      Reply Reply 23 février 2015

      SAlut François,

      bonne piste de réflexion ! Remplacer une activité à faible plaisir/valeur ajoutée (comme la télé) par des activités qui nous font plaisir et évoluer.

      Merci pour ton commentaire

    • ludo

      Reply Reply 23 février 2015

      je suis du même avis que toi françois …

Leave A Response

* Denotes Required Field