Investir dans un parking et acheter une nouvelle voiture : points communs étonnants !

J’ai acheté une nouvelle voiture en juillet 2015. Cette voiture a pour vocation de remplacer ma voiture vieille de 25 ans. J’utilise cette voiture depuis mes 18 ans et je l’adore. Je la connais, elle est fiable et ne coûte pas cher en entretien.

Pourquoi en changer alors ? En fait, je ne me sens plus en sécurité dans cette voiture. Quand je conduis des modèles plus récents, ils sont plus lourds, disposent des derniers systèmes de sécurité que ma vieille voiture n’a pas.

Fin 2014, j’ai pris conscience du risque pour ma vie en cas d’accident. Je me suis dit qu’être blessé dans un accident de voiture pouvait impacter grandement ma vie. Pour réduire ce risque, j’ai choisi « d’investir » ou plutôt de dépenser plus dans mon budget voiture.

Un achat important et impliquant

Acheter une voiture récente peut facilement coûter plus de 10 000 €. C’est le prix d’un garage en banlieue d’Angers, d’une place de parking dans des villes moyennes. Cela représente plusieurs mois de salaire à l’achat. S’ajoute au prix d’achat, l’entretien, l’essence, l’assurance… Le budget voiture moyen d’un français est de 3300 € par an (source: quelleautomobile.fr).

On peut toujours rêver d’investir dans un parking à 10000 € qui rapporterait 3300 € par an ;-).

L’achat d’un nouveau véhicule est un enjeu financier important. Il m’a fallu 8 mois pour passer à l’action. Il est aussi courant de voir des investisseurs immobiliers prendre ce genre de délai pour réaliser un achat. Le temps de réflexion et d’action se fait sur des périodes de plusieurs mois.

Pour un novice comme moi, acheter sa voiture est déroutant (!). Je me suis retrouvé confronté à un choix pléthorique. Le nombre de modèles est impressionnant. J’ai passé 6 mois pour trouver LE modèle qui me convenait.

Dans les premiers mois, il a fallu déterminer les critères importants pour choisir la voiture. La sécurité était le premier critère. Le second était financier. Je ne veux pas d’un véhicule qui coûte cher à entretenir, qui consomme beaucoup.

Comme un investisseur qui doit choisir entre investir en bourse, dans des SCPI, dans des appartements ou des parkings, j’ai lu beaucoup de blogs, j’ai acheté des magazines. S’informer avant un achat de cette importance est primordial. La prise d’information alimente aussi la réflexion de l’acheteur/investisseur.

C’est dans un magazine comparant différents modèles que j’ai trouvé l’idée de ma prochaine voiture. Elle ne faisait pas partie des voitures testées, mais il y avait un petit encart dessus à la fin de la catégorie.

Passer à l’action : acheter

Une fois que l’investisseur a déterminé le véhicule d’investissement, il se renseigne sur son fonctionnement : quel rendement, quel montant d’investissement, quels critères de choix, quelle qualité… ?

Avant de décider d’investir dans les garages, j’ai regardé la bourse et les appartements. Je me suis ensuite penché sur les garages. J’ai pris mes renseignements sur ce support d’investissement et confirmé que ce type de produit me correspond.

Un acheteur automobile fait exactement la même démarche. Une fois le type de modèle choisi (en juin 2015 pour moi), j’ai pris beaucoup de renseignement sur la voiture. Quels équipements, quelle fiabilité, quelle sécurité, quelle consommation, quel coût de l’assurance… ?

J’ai aussi appelé mon beau-frère, que je remercie au passage ;-), pour discuter avec lui de mon choix. Il connaît bien les voitures et lit régulièrement la presse automobile. Il a fait quelques recherches de son côté. Ses trouvailles ont confirmé mon choix.

Pour acheter la voiture ou mes garages, j’ai fait quelques visites. J’ai sélectionné les voitures à essayer parmi les annonces proposées. Par déformation professionnelle, j’ai aussi fait une étude de marché. Je me suis servi de ma méthode pour les garages, mais je l’ai adaptée pour les automobiles.

A partir de ce fichier, j’ai dégagé les modèles dont le rapport qualité/prix était le meilleur. Parmi ces modèles, beaucoup étaient vendus lorsque j’ai appelé les propriétaires ou les concessionnaires.

J’ai mis en place une veille internet pour consulter les nouvelles annonces. Comme ma connaissance technique (et générale) du monde automobile est très restreinte, mon père m’a accompagné essayer les trois voitures qui semblaient le mieux.

J’ai eu des déconvenues sur deux des trois voitures. Les annonces et les vendeurs étaient douteux. Un doute dans un achat immobilier ou dans un achat de voiture a vite fait de me faire fuir.

La troisième voiture était propre, récente, bien équipée, avec un kilométrage correct et un entretien suivi. Bien sûr, il y a quelques défauts et cela m’a permis de négocier son prix d’un peu plus de 10 %.

Le couple vendeur nous a inspiré confiance. L’essai sur route n’a pas révélé de comportement suspect à mon père. A partir de ce moment-là, voir même dès le premier contact, s’engage le jeu de la négociation.

Je n’ai pas « sauté » sur l’occasion ;-). J’ai demandé à réfléchir. J’ai patienté deux jours avant de rappeler le vendeur. Je lui ai fait une première offre. Il a jugé l’offre trop basse et a émis une contre-offre. J’ai laissé le week-end passer pour modifier son offre sur quelques points.

Une fois tombés d’accord, la vente était conclue et je suis allé chercher le véhicule deux jours plus tard.

Objectif et délai d’achat

Au bout de quelques semaines, je suis toujours content de mon achat. Je ne pense pas avoir réalisé l’affaire du siècle. L’avenir le dira, mais je pense que la voiture est en bon état et que son rapport qualité/prix fait partie du top 20 % de ce type d’occasion.

Le problème de l’investissement immobilier, comme de l’achat de voiture, est qu’il faut être patient pour réaliser les meilleures affaires (le top 5 %). Or, pour moi, une voiture est un centre de coût, qui ne rapporte pas d’argent, contrairement à l’immobilier.

L’achat d’une voiture ne mérite donc pas que j’y passe beaucoup de temps. Moins que pour l’immobilier en tout cas ! Réaliser une meilleure affaire aurait été possible, mais j’aurais dû continuer ma veille, mes visites… En résumé, plus ton objectif d’achat est important, plus tu risques d’y passer du temps.

L’effet pervers de ce mécanisme est important : plus tu attends et plus tu penses qu’une meilleure affaire, que LA bonne affaire va arriver. Mais ce n’est pas nécessairement vrai. Tu peux attendre longtemps ou peu de temps, mais tu n’as aucun moyen de le savoir.

C’est pour cette raison que je recommande le conseil suivant : lors d’un achat important, il faut se fixer un objectif précis (financier, critères de choix…) et un délai au-delà duquel la décision d’achat ne peut plus être reportée.

Je me suis aussi aperçu que le « dossier » changement de voiture occupait une place importante dans mes pensées. C’était une source de stress supplémentaire dans une période de travail intense : formation sur les SCI, accompagnement de mes parents sur la création de leur SCI, gestion de mes garages, recherche d’un nouvel achat immobilier.

Jongler avec autant de « dossiers » en même temps n’est pas fait pour me détendre. Bien au contraire, cela augmente mon stress. Je suis content d’être débarrassé de ce dossier pour concentrer mes pensées pour mes futurs investissements.

Penses-tu que l’achat d’un véhicule est aussi impliquant d’un investissement immobilier ?

A ton avis, quel modèle de voiture ai-je choisi ?


27 Comments

  • Enzo de Epaveo

    Reply Reply 13 février 2016

    salut,

    alors on ne peut toujours pas avoir la reponse, pe etre une nissan tida lol

  • Stephanie

    Reply Reply 10 novembre 2015

    Article très intéressant! C’est clair qu’il faut faire attention en achetant une voiture dans le but de réaliser un petit bénéfice. Le prix des garages est par exemple devenu très élevé dans les grandes villes où il est devenu pratiquement impossible de se garer rapidement (sans péter un cable :p).

    Quand je vois le prix de certaines places de parking dans le capitale, je me dis aussi qu’investir dans un parking pourrait être intéressant… Est-ce que vous connaissez le taux d’intérêt sur ce type d’achat?

    Merci et bonne continuation!

  • gabriel

    Reply Reply 26 octobre 2015

    Merci pour les informations !!!
    Super 🙂

  • Durban Julien

    Reply Reply 27 septembre 2015

    Bonjour Julien et bonjour à tous,

    Ha le bon vieux débat sur la voiture, c’est comme on peut animer un groupe de gars avec ce sujet. Toujours est-il que félicitations Julien pour ton achat car oui comme tu l’as dit une voiture de nos jours c’est quand même primordiale.
    Et puisque l’on en parle, je vous pose à tous la question: j’envisage de démarrer un blogue sur le sujet, orienter les gens dans ce domaine complexe et vaste qu’est l’automobile, les aider dans leur choix et pourquoi pas en plus du blogue d’offrir un service d’accompagnement à la recherche, l’achat et la mise en route. Qu’en pensez-vous? Il me semble que nombre de gens pourraient en profiter! Merci d’avance pour vos commentaires.

    Et pour infos, je rejoins Blost sur son analyse dont je partage les résultats en tout point à part le choix du véhicule: J’ai une préférence pour les véhicules nordiques, je roule en Volvo S60 2,4i Summum de 2001 acheter 4200 Euros avec historique complet et 74000km. Super confort, super équippé, super sympa à conduire et formidablement sécuritaire pour un véhicule de cette époque. En plus elle roule 100% éthanol sans la moindre modif. Y sont forts ces Suédois!

    • Julien

      Reply Reply 20 octobre 2015

      Bonjour Julien,

      oui, quelle passion autour de la voiture !

      Un blog serait sûrement le bienvenue, mais c’est du boulot 😉

  • Maxime P

    Reply Reply 17 septembre 2015

    Connaître son marché est tout simplement primordial…

  • Alex

    Reply Reply 24 août 2015

    Une hybride genre Prius

  • Bonjour Julien,

    J’hésite entre une smart et une ferrari lol !

    Trève de plaisanterie, c’est vrai que maintenant cela devient compliqué de choisir une voiture.

    Entre toutes les marques et tous les modèles, beaucoup de concessions et garages se battent pour te proposer la SUPER meilleure voiture du marché et après cela n’est pas facile pour faire le tri.

    Apparemment, tu as pris le temps et c’est ce qu’il fallait !

    En tout cas, j’espère que tu en sera content sur la durée.

    A Bientôt

    Romaric

    http://www.sortir-du-rsa.fr

  • Blost

    Reply Reply 22 août 2015

    Bonjour Julien,

    Article intéressant, mais je diverge sur certains points de vue.
    L’achat d’une automobile n’est pas à gerer comme un investissement de garages, sauf si la finalité est de la louer.
    Tu as soulevé un point important, l’automobile est une source de dépense, et n’est à priori rarement rentable (le marché historique peut néanmoins faire gagner beaucoup d’argent).
    Je considérerai cependant l’achat d’une automobile comme un achat de logement principal. On se fixe des objectifs, un budget et un cahier de charges….. Et puis on tombe par hasard sur l’affaire, celle qui n’était pas prévu, notre coeur parle à la place de notre porte monnaie.
    Et oui, ici pas de location, c’est vous-même qui allez vivre dedans, et vous y aller y passer du temps. Les bouchons, les voyages, les soirées, chargement, déchargement, parfois, il s’agit même d’une extension de votre logement. Alors faut quand meme bien choisir et ne pas se référer aux seuls critères, comment faire pour perdre le moins d’argent, parce que là, on finit avec une Dacia ou une Prius.

    Selon tes critères, pour moi l’investissement le plus interessant aurait été d’acheter une grosse berline japonaise des années 2000.
    Et oui, tout l’équipement technologique de sécurité existait déjà, les moteurs sont hypers fiables (par concernés par tous les artifices visant à réduire la consommation pour les normes EURO 6 et suivante), le confort exeptionnelle, et le prix… Planché pour un telle véhicule. Je prend quelques exemples au hasard

    Et oui, pour le prix d’une clio, vous allez pouvoir rouler dans une voiture bien plus conford. Sur ce genre de véhicule, il ne faut pas avoir peur des gros kilométrages, encore plus vrai sur les essences. On contraire même, plus la voiture est jeune et kilométré, plus vous êtes sur qu’elle a été utilisé sur nationnal ou autoroutes, et son chassis et embrayage a été préservé.

    Maintenant regardé l’économie fait par rapport à une voiture récente? Mon voisin achète une clio, pas trop vielle, avec quelques options, bilan 10000€.
    J’achête une grosse berline, beaucoup d’options, kilométré certes, avec 3500€. Je prévois de faire 100 000 km avec avant de la revendre.
    Consommation d’essence, entretien, assurance et prix de revente compris à votre avis, qui a perdu le plus d’argent???

    Et là encore, j’évoque pas le plaisir de rouler…. Entre un V6 TDI Audi, et un 1,4 DCI de clio….

  • laurent

    Reply Reply 21 août 2015

    salut, je dirais une Hyundai i30 ou i20?

  • Ronald

    Reply Reply 21 août 2015

    Salut Julien, alors c’est quoi comme voiture?

  • flo

    Reply Reply 20 août 2015

    une essence qui consomme pas et étrangère…Honda Civic ou une Kia peut être

    • Julien

      Reply Reply 21 août 2015

      Salut,

      Honda Civic, c’est pas loin, on se rapproche vraiment beaucoup ! C’est le même type de moteur… Bien vu 😉

      • flo

        Reply Reply 22 août 2015

        ah cool!…alors peut etre une toyota auris

        • Julien

          Reply Reply 24 août 2015

          Bien vu !

          • Ronald

            24 août 2015

            Salut Julien, c’est quel model? quel motorisation?

  • Bonjour Julien,

    Question difficile !

    Je pense à quelque chose comme la Citroën C2 : bon rapport qualité prix, économique, bonne sécurité, citadine (adaptée à un jeune homme urbain), voiture assez récente. Je ne sais pas si c’est celle là que tu as choisit mais ça ne doit pas être bien loin.

    Yves mesmentors.fr

    • Julien

      Reply Reply 20 août 2015

      Bonjour Yves,

      perdu, tu as bon sur 4 critères sur 5. Le côté citadin n’est pas un critère de choix. Je dirai plutôt une routière.

  • Victorin

    Reply Reply 18 août 2015

    Salut Julien (:

    Je dirai une voiture économique, pour pouvoir traverser la France et visiter tous tes lots (et futurs ;)) à moindre coût.
    Une voiture confortable pour supporter les longues heures de route.
    Une voiture abordable, parce qu’il ne faut pas non plus dépenser tout ce qu’on gagne de suite, l’important reste d’investir.
    Je dirai donc une berline française diesel..

    Victorin

    • Julien

      Reply Reply 20 août 2015

      SAlut Victorin,

      pas mal, mais ce n’est pas un diesel, ni une voiture française. Par contre, le coût au kilomètre est super, et la consommation est aussi basse qu’un diesel !

      • Victorin

        Reply Reply 20 août 2015

        Peut être plus une Passat ou de ce genre là alors…mais ce n’est pas le même prix.

        • Julien

          Reply Reply 20 août 2015

          On trouve de bonnes occasions à un peu plus de 10 000 € !
          Ce n’est pas une passat, mais dans la même gamme.

  • flo

    Reply Reply 18 août 2015

    hum…peugeot 308?

  • Pascal

    Reply Reply 18 août 2015

    disons dans les kiosques, maisons de presse tu as des revues bien faites que tu peux acheter 4 semaines d’affilée pour te donner une idée des modèles fiables, ils font sans arrêt des tests, peuvent vraiment t’orienter, après les particuliers c’est un autre domaine, poser des questions, l’entretien, essayer et s’amener un gars qui s’y connaisse.

  • RUEDA

    Reply Reply 18 août 2015

    Je dirai une Dacia Sandéro sans aucun doute

    er

Leave A Response

* Denotes Required Field